•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook combattra la désinformation sur la COVID-19 par des notifications

La cloche de notification facebook avec un point rouge.

Facebook enverra des notifications aux personnes qui interagissent sur des messages fautifs sur la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les internautes n’auront guère le choix que de réfléchir à leur geste après avoir partagé, aimé ou commenté une publication Facebook contenant des informations erronées sur la COVID-19 : le réseau social compte les avertir en leur envoyant directement une notification.

Pour que l’outil s’active, l’utilisateur ou l’utilisatrice doit avoir interagi avec une publication qui a été retirée par la plateforme pour viol des conditions de service, selon ce que rapporte le média américain Fast Company.

En cliquant sur la notification, l'internaute verra s'afficher une page expliquant les raisons de son retrait, de même que des liens vers des ressources éducatives sur la COVID-19.

Cette fonctionnalité s’ajoute à plusieurs initiatives du géant du web pour lutter contre les fausses nouvelles sur sa plateforme.

Jusqu’ici, Facebook affichait sur sa page d’accueil une bannière incitant les internautes à aider leurs proches à éviter les fausses informations sur la COVID-19 lorsqu’une personne interagissait avec une publication retirée. Or, le message créait de la confusion chez les adeptes du réseau social à savoir à quoi il faisait référence, selon ce qu’a indiqué un chef de produit de la société à Fast Company.

Le réseau social fonde beaucoup d’espoir sur cette nouvelle approche, jugée plus directe et efficace que la bannière pour contrer l’exposition à de fausses nouvelles.

Ces notifications ne concernent toutefois pas les messages épinglés par une vérification des faits, ce qui rend encore possible la propagation d’informations fautives moins dangereuses, selon Fast Company.

Avec les informations de Fast Company, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !