•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget 2021 : La Sarre augmente aussi légèrement les taxes

Le maire présente la page principale de son budget dans une grande salle.

« Je calcule qu’on a fait une bonne job, que nos directeurs ont fait un bon travail pour restreindre nos dépenses au maximum », estime le maire Yves Dubé.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

La Ville de La Sarre a annoncé une légère hausse de taxes dans son budget 2021 présenté mardi soir.

Alors que la plupart des taxes sur les services demeurent stables, la taxe foncière résiduelle augmente pour sa part légèrement, faisant en sorte de faire grimper la charge fiscale moyenne d’une maison unifamiliale de 1,60 %. Pour une maison évaluée à 167 000 $, cela représente une différence de 39,08 $ par rapport à 2020.

Selon le maire de La Sarre, Yves Dubé, il ne serait pas responsable de laisser au prochain conseil municipal le fardeau d'augmenter les taxes de façon significative.

On est conscients qu’il va y avoir un après COVID. On ne veut pas laisser en héritage au prochain conseil, qu’il soit obligé d’augmenter de quelques pourcentages de plus que l’IPC [Indice des prix à la consommation], alors on voulait être responsable dans notre budget, estime-t-il.

Selon M. Dubé, la hausse de la contribution demandée aux citoyens s'explique en partie par des pertes de revenus liées à la COVID-19, mais aussi par des hausses de dépenses en sécurité publique et en salaires.

Les membres du conseil municipal sont assis à une table à distance.

Le budget 2021 a été présenté mardi soir à La Sarre.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Des hausses de 6,35 % pour la Sûreté du Québec et de 3,80 % de la masse salariale des employés sont ainsi à noter.

Pour la COVID, où ça a fait le plus mal, c’est tout ce qui est culture. Les spectacles, on avait quand même des revenus. On a le maintien de nos infrastructures aussi, il faut continuer de faire nos travaux. Il y a aussi l’augmentation au niveau de la Sûreté du Québec, la quote-part de la MRC, l’augmentation salariale de l’ensemble de nos employés en lien avec les conventions collectives. Il y a un paquet de facteurs qui font en sorte qu’on n’avait pas le choix d’augmenter de façon responsable pour équilibrer notre budget , soutient M. Dubé.

Programme triennal d’immobilisations (PTI)

Pour les trois prochaines années, la Ville de La Sarre a prévu des investissements de 3 313 000 $ dans différents projets d’immobilisation, dont 908 000 $ cette année. La catégorie la mieux financée est celle de l’environnement et des infrastructures souterraines (258 300 $). Elle est suivie de près par celle de la machinerie et des équipements spécialisés (242 300 $) et de celle des véhicules (235 000 $), qui comprend l’achat d’un camion incendie d’une tonne à 200 000 $.

La plus grande partie des investissements prévue dans le PTI devra attendre en 2023, avec 1 900 000 $ destinés à l’amélioration des infrastructures routières. Cet investissement est nécessaire à l’obtention de subventions des paliers de gouvernement fédéral et provincial qui doivent permettre l’entretien et la réparation de différentes structures et fondations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !