•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un système de contrôle d'identité sera installé dans plus de magasins d'alcool en Alberta

Des bouteilles de vin.

La police d'Edmonton s'attaque aux vols dans les magasins d'alcool.

Photo : getty images/istockphoto / VadimZakirov

Charlotte Dumoulin

Afin de prévenir les vols dans les magasins d'alcool, le Service de police d'Edmonton et ses partenaires ont décidé de faire participer plus de magasins au projet pilote qui consiste à scanner la carte d'identité des clients aux portes des commerces.

Le projet pilote a commencé avec seulement trois commerces d'alcool appartenant au groupe Alcanna. Depuis janvier, les crimes dans ces commerces ont diminué de 93 %.

Plus précisément, en 2019, 592 vols ou gestes violents avaient été commis dans les trois magasins. L’année suivante, ce nombre était descendu à 36.

Le personnel de ces trois endroits se sent plus en sécurité, l’environnement est plus sûr pour les clients et les risques de violence dans les communautés et les magasins environnants se sont atténués. C’est vraiment révélateur, explique l’agent de police Ben Davis.

La technologie utilisée pour le projet pilote permet de stocker les données personnelles des clients pendant 90 jours. Dans le cadre d’une enquête, seule la police peut y avoir accès.

Toujours beaucoup trop de vols

Encore cette année, les crimes dans les magasins d’alcool ont été nombreux à Edmonton. Entre le mois de janvier et le 10 décembre, les policiers de la ville ont enquêté sur près de 5000 incidents liés à des vols d'alcool, soit environ 15 par jour.

Les risques pour le personnel ou les communautés environnantes sont bien réels, affirme Ben Davis.

Pour ces raisons, le groupe Alcanna installera ce système de contrôle dès l’an prochain dans six autres de ses magasins à Edmonton.

En janvier 2021, quatre magasins d’alcool de Calgary rejoindront aussi le projet. Cependant, pour réduire le crime, selon le chef de la police d’Edmonton, Dave McFee, il est primordial que le contrôle à l’entrée des boutiques soit étendu à l’ensemble de la province. Il demande donc l'appui du gouvernement provincial.

Le président-directeur général du groupe Alcanna, James Burns, soutient que cette pratique est déjà la norme au Manitoba et qu'elle y a réduit le nombre de crimes dans les commerces d'alcool à presque rien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !