•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand un voisin se surpasse avec son spectacle de Noël extérieur

Des faisceaux de lumière sont projetés depuis l'intérieur d'une maison décorée pour les Fêtes.

Dans ce spectacle de Noël, Sébastien Potvin projette l'une de ses performances drag sur la chanson «Vogue», de Madonna.

Photo : Capture d'écran Facebook

Radio-Canada

Les gens qui résident sur le boulevard Westley à Saint-Hubert ne s’ennuient pas de Casse-Noisette cette année. Sébastien Potvin, artiste drag connu sous le pseudonyme Barbada, projette devant sa maison un spectacle de Noël en sons et en lumières monté de toute pièce, et chaque représentation attire une quinzaine de curieux et curieuses.

Des vidéos sur les réseaux sociaux montrent l’étendue de la mise en scène qui dure une dizaine de minutes. Au son des morceaux Let It Go du film La reine des neiges, Vogue de Madonna et Carol of the Bells interprété par le Mormon Tabernacle Choir, des lumières de Noël se synchronisent au rythme de la musique, et des faisceaux projetés par les fenêtres dansent dans l’obscurité de la Rive-Sud.

Mais d’où provient toute cette expertise? Sébastien Potvin explique qu’il possède plusieurs projecteurs d’éclairage à cause de ses performances de drag queen. À titre de DJ, il doit également éclairer des pistes de danse avec des lumières de spectacle. De plus, son rôle de technicien au Cabaret Mado lui a permis de maîtriser les logiciels nécessaires à ces mises en scène.

C’est énormément d’essais et d’erreurs, explique Sébastien Potvin. Avec tous les détails des chansons, ce n’est plus à la seconde près, mais au dixième de seconde près qu’il faut se synchroniser. C’est certain que ça aide que je sois un peu musicien.

Cette initiative lancée spontanément en novembre attire l’attention. En effet, plusieurs personnes viennent assister dans la rue à chaque prestation. Sébastien Potvin souligne que leur réaction est très positive : l’auditoire apprécie l’effet des lumières et affirme en profiter pour sortir de la maison.

Avis au voisinage : l’artiste drag a tellement aimé son expérience qu’il compte même récidiver pour la Saint-Valentin avec un spectacle sur le thème de l’amour.

Il ne faut pas confiner quelqu’un qui a de la créativité, parce qu’on voit ce que ça donne, dit-il à la blague.

Le spectacle de Sébastien Potvin est présenté du dimanche au jeudi, à quelques exceptions près, et débute généralement à 19 h. Le tout se déroule près de l’intersection des boulevards Westley et Payer, à Saint-Hubert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !