•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget prudent pour 2021 à New Richmond

L'Hôtel de ville de New Richmond sous la neige.

Hôtel de ville de New Richmond (archives)

Photo : Radio-Canada / Pierre Cotton

L'impôt foncier augmentera en moyenne de 1 % en 2021 à New Richmond. C'est ce que révèle le budget adopté par le conseil municipal, lundi soir.

Seul le secteur commercial bénéficiera d’un gel de taxes l’an prochain.

Le conseil municipal a présenté un budget de 9 262 000 $, en baisse de 530 000 $ par rapport à l'année 2020.

Le maire de New Richmond, Éric Dubé, qualifie ce budget de prudent , et indique qu’il tient compte des nombreuses incertitudes liées à la pandémie.

C’est un budget qui reflète tout ce qui s’est passé dans la dernière année avec la pandémie. On a dû être prudent pour ne pas avoir de mauvaises surprises et pour être capable de relancer nos activités au cours de l’année , a-t-il expliqué en entrevue à l’émission Au cœur du monde.

Des hausses surprenantes

Le budget inclut une augmentation de 13 % dans le tarif de gestion des ordures et du recyclage, ce qui constitue l'élément le plus irritant du budget, selon le maire.

Cette hausse s’explique par l’augmentation des tarifs dans l’industrie, notamment en ce qui a trait au transport des déchets.

Nous sommes allés en appel d’offres cette année pour un nouveau contrat et le transport a augmenté de 74 %, relate M. Dubé.

Éric Dubé sourit devant un panneau indiquant la fermeture de la route 299 du kilomètre au kilomètre 60.

Le maire de New Richmond, Éric Dubé, au début du mois de décembre (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le maire déplore également l’augmentation des frais de fonctionnement de la Sûreté du Québec, qui passeront 312 831 $ à 325 879 $, soit une hausse de plus de 13 000 $.

Bien qu’il reconnaît l’importance d’avoir un service de police de qualité, M. Dubé affirme que cette hausse est beaucoup plus importante que prévu.

On nous demande de contrôler nos dépenses et de limiter la croissance à l’indice des prix à la consommation, ce qui n’est clairement pas le cas pour la SQ au fil des dernières années, on dirait bien , a-t-il affirmé dans son discours présenté lundi soir.

Le défi des sports et loisirs

Un autre défi, selon le maire, a été d’ajuster les dépenses en lien avec les sports et la culture pour compenser la perte de revenus, tout en gardant en tête un éventuel retour à la normale, explique le maire.

En 2020, nos infrastructures, tant sportives que culturelles, ont beaucoup écopé [...]. On a donc budgété nos dépenses comme si on était à 100 % de nos opérations, mais en tenant compte qu’on s’attend à avoir moins de 50 % de nos revenus.

Éric Dubé, maire de New Richmond

À toutes ces augmentations s’ajoute un budget dédié aux élections municipales, prévues le 7 novembre 2021.

Le maire se dit toutefois rassuré que toutes ces dépenses n’aient pas trop d’impact sur le compte des citoyens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !