•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combien de temps dure un rendez-vous chez le médecin?

Des patients attendent dans une clinique médicale.

Cette étude pourrait contribuer à rendre la prise de rendez-vous plus efficace.

Photo : iStock

Les visites programmées de 10 minutes se prolongent en moyenne de 5 minutes, tandis que celles de 30 minutes ne durent en moyenne que 24 minutes, affirment des chercheurs américains qui ont analysé la durée de 21 millions de visites chez le médecin dans les dossiers électroniques de patients.

Repères

  • Un dossier médical électronique (DME) est utilisé en médecine de première ligne, par exemple, dans un cabinet privé, dans un groupe de médecine familiale.
  • Un dossier clinique informatisé (DCI) est utilisé dans les établissements de santé et des services sociaux comme les hôpitaux.

L’étude de la Dre Hannah Neprash et de ses collègues de l'école de santé publique de l'Université du Minnesota s’est concentrée sur les DME de patients.

Ces dossiers fournissent des indications utiles sur la durée des examens et d'autres facteurs liés à l'emploi du temps des médecins.

En utilisant les temps associés aux rendez-vous et à leur durée réelle, les chercheurs ont été capables de mesurer de manière objective les écarts entre ceux-ci.

Ces informations pourraient contribuer à rendre la prise de rendez-vous plus efficace, en optimisant l'utilisation du temps des médecins.

Une citation de :Hannah Neprash, auteure de l'étude

La durée moyenne d’un rendez-vous

L’analyse des DME a permis d’établir que la durée moyenne d’un examen médical est de 18 minutes.

L'examen moyen a duré 1,2 minute de plus que prévu.

Une citation de :Hannah Neprash, auteure de l'étude

Les visites programmées pour 10 ou 15 minutes étaient plus susceptibles de dépasser le temps alloué que les visites programmées pour 20 ou 30 minutes.

  • Plus des deux tiers des visites ont dévié de l'horaire d'au moins 5 minutes.
  • Environ 38 % des visites prévues de 10 minutes ont duré plus de 5 minutes.
  • Pas moins 60 % des visites prévues de 30 minutes ont duré moins de 25 minutes.

Les chercheurs notent que les horaires médicaux sont inefficaces dans les deux sens.

La surutilisation par les cliniques médicales de créneaux de rendez-vous de courte durée peut entraîner un dépassement des rendez-vous, augmentant ainsi le temps d'attente des patients et surchargeant les médecins, affirme la Dre Hannah Neprash.

La Dre Neprash note que des rendez-vous plus longs sont souvent essentiels pour les patients cliniquement complexes, mais la mauvaise répartition de ces visites prolongées représente une utilisation potentiellement inefficace de la capacité clinique.

Des visites qui durent plus longtemps

La durée moyenne des visites semble avoir augmenté au fil des ans, mais les médecins peuvent encore se sentir obligés d'en faire plus dans le temps imparti, notamment en ce qui concerne la documentation, le suivi des patients et les mesures de prévention et de dépistage, notent les chercheurs dans un communiqué publié par l’école.

Habituellement, les estimations des temps de visite médicale sont basées sur des enquêtes nationales, qui s'appuient sur les informations rapportées par les pratiques des cabinets médicaux.

Pour plusieurs raisons, ces estimations peuvent ne pas refléter avec précision le temps réel que les médecins passent avec leurs patients dans la salle d'examen, ajoutent les chercheurs.

Pour cette raison, les données de routine recueillies dans les DME offrent une nouvelle façon de mesurer la durée des visites chez le médecin, estiment la Dre Neprash et ses collègues.

Leur méthode exclut les visites pour lesquelles les données des DME n’ont pas pu être enregistrées en temps réel et tient compte des visites qui se chevauchent.

À l’avenir, les systèmes de santé pourraient utiliser les données des DME pour suivre les écarts entre les horaires et la durée réelle des visites, ce qui permettrait de prévoir plus efficacement le temps nécessaire aux patients ayant des besoins particuliers.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Medical Care (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !