•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six nouveaux cas de COVID-19 en Nouvelle-Écosse, le vaccin est arrivé

Des dizaines d'échantillons de COVID-19 dans deux mains gantées.

Depuis le début de la pandémie, la Nouvelle-Écosse enregistre 1426 cas positifs de COVID-19 sur son territoire.

Photo : The Associated Press / Matt Slocum

Radio-Canada

Les autorités sanitaires de la Nouvelle-Écosse enregistrent six nouveaux cas de COVID-19, mardi. Les premières doses du vaccin Pfizer-BioNtech sont arrivées dans la province plus tôt dans la journée.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Des six nouvelles infections annoncées mardi, trois se situent dans la région centrale de la province, deux sont dans la région nord et deux autres dans la région ouest.

Toutes ces nouvelles infections sont des contacts rapprochés de personnes déjà diagnostiquées.

Un total de 1612 tests de dépistage de la COVID-19 ont eu lieu lundi.

Aucune personne n’est actuellement hospitalisée en Nouvelle-Écosse.

L’arrivée des vaccins en Nouvelle-Écosse

La province a reçu mardi ses 1950 premières doses du vaccin Pfizer-BioNtech, et la vaccination contre la COVID-19 débutera mercredi.

Les autorités de la santé espèrent vacciner jusqu’à 350 personnes lors de cette première journée.

Puisque chaque personne qui se fait vacciner doit recevoir deux doses, c’est un total de 975 néo-écossais qui se fera vacciner grâce à ce premier arrivage.

Ces doses de vaccin seront administrées dans leur totalité sur le campus de l'Université Dalhousie d'Halifax; le lieu où elles sont actuellement entreposées.

Les travailleurs hospitaliers des unités luttant contre la COVID-19 seront les premiers vaccinés, suivis de ceux aux soins intensifs, à l’unité des naissances de l’Hôpital pour enfants IWK et des unités de soins régionaux.

Stephen McNeil en conférence de presse.

Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, le 4 décembre 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Il s’agit d’une étape importante dans la lutte contre le virus, affirme le premier ministre de la province, Stephen McNeil.

Stephen McNeil ajoute qu’au fur et à mesure que l’approvisionnement augmentera, chaque Néo-Écossais aura accès au vaccin, en priorisant les individus selon leur groupe d’âge, en ordre décroissant.

Je demande à tout le monde d’être patient, dit-il.

Un plan de match évolutif

La Nouvelle-Écosse vise la vaccination de 70 % de sa population d’ici la fin de l’année 2021, mais il s’agit d’un objectif évolutif, selon la médecin hygiéniste en chef adjointe de la province, Dre Gaynor Watson-Creed.

Comme le vaccin doit être entreposé à basse température, un nombre indéterminé de congélateurs doivent être installés dans toutes les régions de la province pour la vaccination du grand public à une date ultérieure.

La province s’attend aussi à recevoir jusqu’à 5800 doses d’ici la fin décembre 2020 et 150 000 doses d’ici mars 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !