•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de positivité à la COVID-19 dépasse 10 % dans le nord de la C.-B.

La ville de Prince George sous la neige.

Le nord de la Colombie-Britannique, qui comprend Prince George, connaît le taux de positivité de COVID-19 le plus important de la province.

Photo : Propriété de la ville de Prince George.

Radio-Canada

Avec 10,6 % de tests positifs durant les 7 derniers jours, le nord de la Colombie-Britannique connaît le taux de positivité à la COVID-19 le plus important de la province.

Le taux de positivité est le pourcentage de tests positifs après un dépistage du SRAS-CoV-2 par rapport au nombre de tests effectués.

C'est donc l'ensemble de la population qui risque d'avoir été en contact étroit avec une personne porteuse du virus, constatent les autorités sanitaires, qui appelle toute la population à surveiller l'apparition de symptômes.

En novembre, la régie de la santé de la vallée du Fraser, qui enregistre le plus de cas dans la province, avait atteint un taux record de 9,2 %.

Lundi, 18 personnes se trouvaient aux soins intensifs dans la région du nord, soit 20 % des personnes atteintes de la COVID-19 dans cette région.

L’unité de soins intensifs fonctionne au double de sa capacité d'accueil normale, indique la Dre Lovedeep Khara, de l’Hôpital universitaire du nord de la Colombie-Britannique.

Nous atteindrons un point de rupture si le nombre de cas de baisse pas, dit-elle.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Du renfort

Des infirmières de la région de la santé de l’Intérieur pourraient être envoyées en renfort à Prince George pour aider à faire face à l'augmentation du nombre de cas, explique la présidente du syndicat des infirmières du nord de la province, Christine Sorenson.

Or, lundi, la permission de se déplacer ne leur avait pas encore été accordée.

La situation est assez difficile. Le Nord n'a vraiment pas le personnel ou les installations nécessaires si les hospitalisations liées à la COVID-19 continuent d'augmenter, craint-elle.

Certaines infirmières de Prince George travaillent 18 heures par jour, plusieurs jours par semaine, dénonce Mme Sorenson.

Elles vivent un réel épuisement, un épuisement professionnel et un stress émotionnel, dit-elle.

La semaine dernière, une équipe d'ambulanciers paramédicaux a été envoyée à Fort St. James, située à deux heures de Prince George.

Avec les informations d’Andrew Kurjata

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !