•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apple plus transparent sur les données collectées par les applications

Une femme se sert d'un iPhone XR.

Cette initiative d'Apple fait partie d'une politique plus large de la société sur une nouvelle gestion des données.

Photo : Getty Images / grinvalds

Agence France-Presse

Le géant américain de l'informatique Apple a commencé lundi à ajouter de nouvelles notifications qui précisent quelles données personnelles sont collectées par les applications proposées dans ses boutiques en ligne et comment elles sont utilisées.

Le groupe avait promis en juin de fournir aux internautes souhaitant télécharger des applications sur leur iPhone, leur iPad, leur Mac, leur montre ou leur plateforme de télévision un résumé clair et compréhensible de la façon dont ces dernières prévoient d'exploiter leurs données.

L'idée est de permettre aux utilisateurs et utilisatrices de mieux comprendre quels renseignements seront collectés et à quoi ils pourront servir afin de pouvoir prendre des décisions en toute connaissance de cause.

Apple a commencé le 8 décembre à demander aux équipes de programmation souhaitant mettre à jour leur application de soumettre les informations pertinentes.

Le géant numérique a concocté trois catégories :

  1. la première recense les données utilisées pour vous suivre, c'est-à-dire récupérées lorsqu'une personne parcourt des applications et sites appartenant à d'autres entreprises afin de mieux cibler les publicités ou de les mesurer ou de les partager avec des sociétés spécialisées;
  2. la deuxième inclut les données rattachées à la personne utilisatrice, via son compte ou son appareil;
  3. la troisième catégorie s'applique aux données non rattachées à l'internaute.

Cette initiative va probablement évoluer au fur et à mesure qu'Apple recevra des réactions de la part des internautes et des équipes de programmation, a précisé le groupe lundi.

Elle fait partie d'une politique plus large de la société sur une nouvelle gestion des données, qui comprend aussi la mise en place, au début de 2021, d'une nouvelle fonctionnalité obligeant les applications mobiles à demander aux utilisateurs et utilisatrices leur permission pour les suivre à la trace.

C'est ce suivi qui permet aux réseaux et applications de pister la navigation des personnes pour récolter des données et vendre aux entreprises des emplacements publicitaires personnalisés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !