•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légère hausse des taxes et un budget « responsable » pour Rouyn-Noranda en 2021

Hélène Piuze, Luc Lacroix, Diane Dallaire, Huguette Lemay et Daniel Marcotte dans le local du conseil de ville de Rouyn-Noranda.

Le conseil municipal a adopté son budget 2021 le 14 décembre.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

« Responsable, raisonnable et courageux », voilà comment la mairesse de Rouyn-Noranda a qualifié le budget municipal 2021. Les taxes pour les immeubles commerciaux demeurent quasiment pareilles, et celles des résidences augmentent en moyenne de 1,35 %.

L’augmentation moyenne du compte de taxes s’élève à 1,35 % pour 2021, une variation beaucoup moins importante comparativement à la hausse de près de 4 % de l’année passée.

Les immeubles non résidentiels, soit les commerces, sont ceux qui connaîtront la plus faible hausse de taxes, de 0,19 %.

Le conseil a voulu rester au même taux approximativement, parce qu’on sait que ça n’a pas été une année facile pour les commerçants, indique la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire.

Un tableau montre les changements au compte de taxes de Rouyn-Noranda.

La variation du compte de taxes des citoyens de Rouyn-Noranda en 2021.

Photo : Capture d'écran/Ville de Rouyn-Noranda

La mairesse rapporte que cet exercice budgétaire a été difficile pour tous les membres du conseil, particulièrement l’équipe des finances.

On a travaillé d’arrache-pied pour tenter de trouver une solution qui vient répondre aux besoins essentiels des citoyens tout en respectant leur capacité de payer. C’est pour cette raison que je dis que notre augmentation de la charge fiscale à 1,35 %, c’est un budget responsable, raisonnable et peut-être courageux dans les circonstances, mais pour nous, ça n’avait pas de sens le gel de taxes dans les circonstances actuelles, affirme-t-elle.

Diane Dallaire accorde une entrevue au micro de RNC Média.

Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda, après la présentation du budget aux journalistes.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Pour la Ville, le gel de taxes n’était pas une option envisageable puisqu’elle désire tout de même répondre aux demandes des citoyens.

Il ne faut pas oublier que la Ville de Rouyn-Noranda est une ville-MRC avec un immense territoire à couvrir. Ce budget-là est responsable, raisonnable et courageux, disons-le, parce qu’on sait qu’il y a de la pression au niveau des gels de taxes, mais on ne peut pas comparer une ville à l’autre, assure Diane Dallaire.

Vraiment, ça a été fait avec rigueur et dans le respect de la capacité de payer de nos citoyens, tout en leur assurant le service auquel ils ont droit.

Une citation de :Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

Une part importante pour rembourser la dette

Pour chaque dollar que la Ville dépensera en 2021, 0,17 $ servira à payer la dette de la Ville. Cette part importante octroyée au remboursement de la dette et du fonds de roulement respecte le ratio maximal de 20 % (0,20 $), souligne la mairesse.

On a adopté cette année une politique de gestion de la dette justement pour s’assurer de bien encadrer l’endettement de la Ville de Rouyn-Noranda, s’assurer qu’on respecte les ratios, ce qui est le cas présentement. C’est quelque chose qui est très important au conseil de ville, de respecter ces ratios-là au niveau de la dette pour nos générations futures, dit-elle.

Où ira l’argent?

Une part importante des dépenses sera distribuée à l’entretien des routes, particulièrement dans les quartiers ruraux.

On a ajouté un montant additionnel aux sommes déjà prévues, un montant de 400 000 $ spécifiquement au niveau des routes rurales, parce qu’il y avait vraiment une demande et un besoin bien présents, alors le conseil a été unanime d’adopter des sommes supplémentaires à ce niveau-là cette année.

Un graphique montre quelle portion du compte de taxes va dans quelle infrastructure.

L'analyse de la charge fiscale des citoyens rouynorandiens en 2021.

Photo : Capture d'écran/Ville de Rouyn-Noranda

Le déneigement du réseau routier coûtera aussi plus cher en 2021, soit 553 000 $ de plus. Cette hausse de plus d’un demi-million pour les contrats de déneigement octroyés à l’externe s’explique par la température.

C’est sûr que si l’année passée il y a eu beaucoup de neige et que les déneigeurs n’avaient pas soumissionné de façon assez élevée, c’est sûr que cette année ils se sont ajustés, indique Diane Dallaire.

Certains projets ont été reportés à des années ultérieures à cause de la COVID-19. Cependant, la Ville a prévu un montant pour le Complexe sportif si le gouvernement répond favorablement à la demande de financement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !