•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simonne Poulin, la « gazelle » de la marche athlétique

À 75 ans, Simonne Poulin établit un record québécois de marche athlétique chez les femmes de sa catégorie.

Simonne Poulin, une coureuse de 75 ans

Le reportage de Nicole Germain

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Nicole Germain

Qu'est-ce qui fait courir Simonne Poulin? En fait, « marcher » serait plus approprié pour décrire l'activité de la résidente de Lévis.

À 69 ans, Simonne Poulin chaussait pour la première fois des souliers de course. L'activité physique n'avait jamais fait partie jusqu'à présent de sa vie, déjà bien remplie, entre l'éducation de ses quatre enfants et son travail d'infirmière.

J'avais remarqué que lorsque je montais les escaliers, j'étais essoufflée. J'avais vu ce même trouble là chez ma mère. Je ne voulais pas continuer là-dedans. Un bon matin, j'ai décidé de partir courir parce que mes filles couraient et elles avaient l'air d'avoir du plaisir, explique Simonne Poulin.

Simonne Poulin avec sa coiffe d'infirmière.

Simonne Poulin avec sa coiffe d'infirmière

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Cependant, après un mois d'essai, Simonne doit se résigner. La course n'est pas pour elle, trop difficile.

Mais, elle ne se décourage pas. Dès le lendemain, elle se met à la marche rapide, et depuis, elle accumule les kilomètres et monte même sur des podiums!

« On m'appelle la Gazelle, des fois Bronco ou encore Mustang, à cause de ma vitesse. »

— Une citation de  Simonne Poulin
Simonne Poulin au Marathon de Paris.

Simonne Poulin au Marathon de Paris

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

En 2017, Simonne Poulin rêve de faire d'ici ses 75 ans le Marathon de Paris en marche rapide.

Le 14 avril 2019, elle se retrouve sur la ligne de départ avec 60 000 autres participants. Elle termine cette course mythique en 5 heures, 53 minutes et 23 secondes.

« Quand je l'ai entraînée pour Paris, c'était l'hiver, à des températures de -32 oC. Elle a une très grande force mentale. »

— Une citation de  Marlène Bouillon, entraîneuse de Simonne Poulin
Simonne Poulin accompagnée de son entraîneuse, Marlène Bouillon.

Simonne Poulin accompagnée de son entraîneuse, Marlène Bouillon

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

De rapide à athlétique

À 74 ans, elle franchit une nouvelle étape. Elle s'inscrit au Club vainqueurs plus, situé à Montréal, lui permettant d'avoir accès à des entraîneurs de marche athlétique.

En septembre 2020, elle établit un record provincial de marche athlétique chez les femmes de 75 à 79 ans pour le 5000 m sur piste.

C'est une marche jugée, souligne son entraîneuse, Marlène Bouillon. Simone a énormément de potentiel pour son âge. Elle est capable d'atteindre de bons chronos.

Cinq fois par semaine, hiver comme été, Simonne s'entraîne sur des distances variant de 8 à 10 kilomètres.

Simonne Poulin.

Simonne Poulin

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Il y a 20 ans, elle a combattu un cancer du sein et quelques années plus tard, on lui a installé un stimulateur cardiaque. Mais, pour Simonne, tout cela est derrière elle.

Je ne suis pas à l'aise de parler de ces ennuis de santé. J'aime mieux ne pas y penser. Moi, je regarde en avant, relate Simonne Poulin.

Encore aujourd'hui, cette femme au parcours exceptionnel caresse des rêves.

J'ai des projets de compétition jusqu'à 80 ans. Je vise les Championnats mondiaux en 2022, à Edmonton. Après, on réécrira la page à 85 ans! ajoute en riant Simonne Poulin.

54 événements depuis 2015

  • 5 km : 20 fois
  • 8 km : 4 fois
  • 10 km : 21 fois
  • 21,1 km : 7
  • 42,2 km : 2

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !