•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le centre de dépistage de Limoges déménage à Casselman

Affiche de dépistage devant l'édifice du bureau de santé.

Le dépistage de la COVID-19 est de nouveau offert à Casselman depuis lundi. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a déménagé lundi son centre de dépistage de la COVID-19 de Limoges à Casselman. Ce sera un retour aux sources pour les équipes du BSEO, puisque le dépistage était offert auparavant à Casselman.

Selon les informations du BSEO, le déménagement du centre de dépistage permettra l'utilisation d’un espace désigné de l'installation intérieure qui atténuera les difficultés causées par les conditions d’hiver.

Selon Karine Hébert, porte-parole du bureau de santé, environ 110 tests de dépistage pourront être fait chaque jour, avec possibilité d’augmenter si nécessaire.

Selon elle, il y a eu une diminution de la demande depuis l'achalandage de l'automne.

Par ailleurs, des ambulanciers paramédicaux ont été embauchés pour assister dans les activités de dépistage à Casselman. Marc-André Périard, directeur des Services d'urgence des Comtés unis de Prescott et Russell ajoute qu'ils travaillent également à l'élaboration, avec le BSEO, du plan de vaccination contre la COVID qui approche.

En octobre, le centre de dépistage de la COVID-19 de Casselman a déménagé ses activités au centre de dépistage au volant installé dans le stationnement du parc aquatique Calypso, à Limoges.

Des voitures font la file à côté de l'enseigne du parc aquatique Calypso.

En automne, des centaines de tests de dépistage étaient effectués chaque jour sur les lieux.

Photo : Radio-Canada

Le déménagement répondait aux problèmes de congestion dans la municipalité occasionnés par le fort achalandage, expliquait le BSEO. Des files d’attente de plus d’un kilomètre près du centre avaient été observées en septembre. Des agents de la Police provinciale de l’Ontario ont dû intervenir pour assurer la sécurité des automobilistes et contrôler la circulation.

Comme indiqué sur le site web du BSEO, et en respect des règles provinciales entourant le dépistage, le centre de dépistage n’offre pas le service au volant.

Le centre, situé dans les bureaux du BSEO au 872 rue Principale à Casselman, sera ouvert du lundi au vendredi, sur rendez-vous seulement. Les enfants doivent être âgés d'au moins 1 an pour subir un test de dépistage à Casselman.

Pendant la période du temps des Fêtes, le centre sera fermé les 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier.

L'est ontarien en zone orange

Par ailleurs, l’est ontarien a basculé de la zone jaune à la zone orange lundi.

Plusieurs mesures sanitaires supplémentaires sont mises en place dans la région, dont la fermeture des établissements dès 22 h, une limite de 4 personnes par table au restaurant et un maximum de 50 clients à l'intérieur des bars, des salles de sport et des restaurants.

Selon les statistiques quotidiennes de la province, lundi, l'est ontarien compte 27 nouveaux cas de COVID-19 pour un total cumulatif de 1098 depuis le début de la pandémie. Sur le territoire du BSEO, on déplore 41 décès.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !