•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actualité francophone au Manitoba en 2020

drapeau franco-manitobain

L'actualité francophone a été riche au Manitoba en 2020.

Photo : Radio-Canada

Lisez notre revue de l'année au Manitoba, présentée sous différentes thématiques, tous les jours jusqu'au 31 décembre.


La vente de l’ancienne mairie de Saint-Boniface prolongée une première fois

La Maison des artistes visuels francophones (MDA) est située dans l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

L'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada / Samuel Rancourt

Début janvier, le Comité permanent sur les propriétés et le développement de la Ville de Winnipeg décide de prolonger de neuf mois la date limite pour déposer une offre en rapport avec la mise en vente de l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface et de l'ancienne caserne des pompiers.


Winnipeg envisage d’étendre ses services en français

L'Hôtel de Ville de Winnipeg, fleuri.

La mairie de Winnipeg

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Quelques jours plus tard, le comité exécutif de la Ville approuve le rapport sur la révision des services en français. Celui-ci recommande notamment que l'offre active des services soit étendue à l'ensemble du territoire municipal.


Toujours pas de stratégie touristique provinciale pour la francophonie

Une femme et un jeune garçon du Manitoba qui visitent Churchill.

La stratégie provinciale ne prend pas en compte les risques des changements climatiques pour l'industrie touristique.

Photo : Radio-Canada

Toujours en janvier, le vérificateur général du Manitoba, Norm Ricard, critique la province. Il indique dans un rapport qu’elle n’a toujours pas élaboré de plan pour développer le tourisme francophone, et ne prend pas en compte les risques des changements climatiques pour l'industrie touristique.


Une nouvelle garderie francophone à Niverville

Près de 15 000 enfants figurent dans la liste d'attente pour une place en garderie au Manitoba.

Plusieurs milliers d'enfants figurent sur la liste d'attente pour une place en garderie au Manitoba.

Photo : Radio-Canada

En 2020, plusieurs projets de nouvelles garderies francophones ont été annoncés. Le conseil municipal de Niverville, une ville qui se trouve au sud de Winnipeg entre Saint-Adolphe et Sainte-Agathe, est le premier à donner son feu vert pour une nouvelle garderie.


Le Manitoba délivre des états de titres bilingues

Un bâtiment rouge sur l'avenue portage à Winnipeg.

Les bureaux de Teranet Manitoba au centre-ville de Winnipeg

Photo : Capture d'écran/Google Maps

En 2020, le Manitoba délivre, enfin, des documents officiels bilingues qui servent aux Manitobains à prouver qu’ils possèdent un bien foncier. Auparavant, les états de titre n’étaient délivrés qu’en une seule langue, soit l'anglais ou le français, occasionnant des coûts supplémentaires lorsqu’ils étaient émis dans cette dernière.


Des parents veulent une garderie francophone à Saint-Lazare

École Saint-Lazare au Manitoba

L'École Saint-Lazare au Manitoba

Photo : Radio-Canada

Après Niverville, c’est au tour de Saint-Lazare d’avoir un projet de garderie francophone. En mars, des parents font savoir qu’ils souhaitent créer une nouvelle garderie dans l’École Saint-Lazare, située dans le village du même nom, à la frontière avec la Saskatchewan. Ce serait alors la première garderie francophone dans cette région du Manitoba.


L’USB cherche un million de dollars pour sa garderie

Façade extérieure de l'Université de Saint-Boniface.

L'Université de Saint-Boniface cherche des fonds pour sa garderie.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

De son côté, l’Université de Saint-Boniface a lancé, en mars, une campagne de financement pour la construction de son centre d’apprentissage et de garde d’enfants. Son objectif : amasser un million de dollars.


La garderie de La Broquerie s’agrandit

De jeunes enfants dehors et habillés chaudement marchent avec leurs surveillantes.

La garderie de La Broqurie va doubler sa surface.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

À La Broquerie, une garderie existe déjà, mais la garderie Les P'tits Brisous a reçu 792 000 $ pour doubler sa surface.


Le Centre Flavie-Laurent achète un bâtiment plus grand

Un homme montre une affiche derrière lui avec la photo d'un bâtiment.

Le nouveau bâtiment du Centre Flavie-Laurent sera situé sur la rue Archibald à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

À Winnipeg, le Centre Flavie-Laurent, qui vient en aide aux plus démunis, annonce l'achat d'un nouvel espace plus grand pour ses activités de bienfaisance. L'organisme, situé sur le boulevard Provencher à Saint-Boniface, prévoit de s'installer dans ses nouveaux locaux en 2021.


La survie des programmes universitaires francophones menacée par la COVID-19

Vue extérieure du bâtiment principal avec sa coupole.

Comme dans de nombreux autres établissements postsecondaires au Canada, les responsables de ces établissements francophones affirment qu'ils préparent leur budget pour l’année 2020-2021 avec beaucoup d’incertitude.

Photo : Radio-Canada / Stephen Jaison Empson

Quelques semaines après les premiers cas de COVID-19 au Manitoba, des responsables d’universités francophones hors Québec craignent pour la survie de leurs établissements et pour la vitalité de la langue française en milieu postsecondaire, en raison des conséquences économiques de la COVID-19 et des compressions budgétaires provinciales.


Une nouvelle école française dans Transcona

Vue extérieure de l'école.

Située au 851, rue Panet, The King's School, qui appartenait à une communauté chrétienne, devient la nouvelle école française de la Division scolaire franco-manitobaine.

Photo : Radio-Canada / Justin Fraser

En mai, le gouvernement du Manitoba annonce l'achat de l’école The King’s School. Celle-ci deviendra la prochaine école de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) dans le quartier Transcona de Winnipeg.


Une garderie dans la nouvelle école de Transcona?

Des enfants font de l'exercice dans une garderie.

La DSFM souhaite que dans un premier temps, le service de garde accueille les élèves avant et après les heures de classe.

Photo : iStock

Le lendemain, la DSFM annonce son intention d’avoir un service de garde au sein de l'établissement dès la rentrée scolaire.


Premier défilé de la fierté à Sainte-Agathe

Des voitures et des motos en ligne qui roulent sur une route de terre.

Plus de 10 véhicules ont participé au défilé sur la rue principale du village.

Photo : Radio-Canada / Megan Goddard

À Sainte-Agathe, 2020 sera marquée par le tout premier défilé de la communauté LGBTQ du village, situé à 40 km au sud de Winnipeg. Celui-ci s'est fait en voiture en raison des règles sanitaires pour combattre la COVID-19.


La DSFM veut une troisième école secondaire à Winnipeg

Une école en brique rouge.

Le Collège Louis-Riel, à Saint-Boniface, est l'une des deux écoles secondaires francophones de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

La confirmation de la création d’une école francophone dans le quartier de Transcona à Winnipeg a mené la Commission scolaire franco-manitobaine à revoir son plan d'immobilisations. Parmi les changements, le besoin d’une troisième école secondaire à Winnipeg devient plus important.


D’anciens élèves du Collège Louis-Riel disent avoir été victimes de racisme

Chargement de l’image

Pour certains anciens élèves du Collège Louis-Riel, la francophonie occupe une place importante. D'où le goût amer qu'ils gardent après leur expérience au sein de l'établissement.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

En juillet, une enquête de Radio-Canada révèle que plusieurs anciens élèves du Collège Louis-Riel, à Winnipeg, se disent victimes de racisme de la part de camarades de classes, mais aussi d’enseignants de l’établissement. En tout, une vingtaine de personnes se sont confiées, évoquant des dizaines d’incidents sur une période qui va de 2002 à 2019.


Des parents demandent une enquête indépendante sur le racisme

Chargement de l’image

Ben Maréga est le fondateur de Parents contre le racisme.

Photo : Radio-Canada / Amélie David

Le lendemain de ces révélations, l’association Parents contre le racisme réclame la tenue d’une enquête indépendante afin de faire la lumière sur les incidents présumés au sein de la Division scolaire franco-manitobaine et d'empêcher que de tels incidents se reproduisent.


Des conseillers de Winnipeg veulent rendre tous les panneaux routiers bilingues

Chargement de l’image

La proposition visant à rendre bilingues toutes la signalisation a été faite par le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Une proposition visant à rendre bilingues tous les panneaux de signalisation routière de Winnipeg a été appuyée à l’unanimité par les conseillers municipaux qui siègent au Comité permanent des infrastructures et des travaux publics de la Ville. Une étape de plus vers une ville complètement bilingue.


La DSFM met en place un comité consultatif sur l’équité pour répondre aux accusations de racisme

Chargement de l’image

La Division scolaire franco-manitobaine et l’association Parents contre le racisme mettent en place un comité consultatif sur l’équité et les droits de la personne.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Quelques jours après la publication des allégations d’actes de racisme qui auraient eu lieu au Collège Louis-Riel à Winnipeg entre 2002 et 2019, la Division scolaire franco-manitobaine et l’association Parents contre le racisme mettent en place un comité consultatif sur l’équité et les droits de la personne.


À Saint-Laurent, le nom du nouveau foyer pour aînés divise

Chargement de l’image

Le site des nouveaux logements pour aînés de la Fédération métisse du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

À Saint-Laurent, le nom d’un nouveau foyer pour personnes âgées de la Fédération métisse du Manitoba divise la communauté, alors que des habitants du village regrettent que le nom de l’établissement n’honore qu’un seul des vétérans métis du village.


La nouvelle école à Transcona accueille ses premiers élèves

Chargement de l’image

En cette année scolaire, seuls les élèves de maternelle et de première année fréquentent l’École Nord-Est.

Photo : Radio-Canada / Zoé Le Gallic-Massie

Malgré la pandémie, les enfants reprennent le chemin de l’école en septembre et les 20 premiers élèves de maternelle et de première année de la nouvelle École Nord-Est, dans le quartier Transcona de Winnipeg, pénètrent dans leur nouvel établissement avec deux jours de retard en raison de travaux non terminés.


La garderie de Saint-Georges ouvre enfin ses portes, après des années d’attente

Chargement de l’image

Cédelynne Lachance est la directrice générale de la garderie Les P'tits loups à Saint-Georges au Manitoba.

Photo : gracieuseté : Cédelynne Lachance

Après plus de quatre ans d’attente, la garderie francophone Les P’tits Loups, de Saint-Georges, située au nord-est de Winnipeg, ouvre enfin ses portes officiellement malgré la pandémie. Au total, la garderie, rattachée à l'École communautaire Saint-Georges, peut accueillir 16 enfants.


Sainte-Agathe se rapproche un peu plus de la fibre optique

Chargement de l’image

Le comité de développement économique de Sainte-Agathe s'est entendu avec l'entreprise Valley Fiber pour installer la fibre optique sur son territoire.

Photo : Radio-Canada / Mohamed-Amin Kehel

À l’automne, le Comité de développement économique de Sainte-Agathe s'est entendu avec l'entreprise Valley Fiber, de Winkler, pour relier la municipalité au réseau de fibre optique. Cette annonce soulage plusieurs habitants. La mauvaise qualité de la connexion Internet a amplifié le stress du confinement.


La pandémie entraîne une augmentation des plaintes concernant les services en français

Chargement de l’image

L'interprétation en français des points de presse de la province se fait en différé et est disponible sur le site Internet du gouvernement après leur diffusion.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Entre mars et octobre, le Secrétariat aux affaires francophones a reçu un total de 45 plaintes. Plus de la moitié avaient un rapport avec la pandémie et concernaient en majorité la communication de renseignements au public.


De nombreux postes bilingues toujours vacants à l’ORSW

Chargement de l’image

L'Hôpital général Victoria offre des services en français dans le sud-ouest de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Fin octobre, on apprenait, selon le dernier rapport de l’Office régional de la santé de Winnipeg, que près de la moitié des postes désignés bilingues dans le domaine de la santé n’étaient pas complètement pourvus ou restaient vacants à la fin du mois de mars, alors que la pandémie de COVID-19 n’en était qu’à ses débuts.


Des inquiétudes concernant l’avenir du Jardin des sculptures

Chargement de l’image

Une sculpture située dans le Jardin des sculptures de la Maison des artistes visuels francophones à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Alors que Winnipeg cherche à vendre l’ancienne mairie de Saint-Boniface, des habitants du quartier s’inquiètent de l’avenir des œuvres d’art qui entourent le bâtiment. Ils estiment qu’elles risquent de disparaître.


La SFM veut prolonger l’appel d’offres pour l’ancienne mairie de Saint-Boniface

Chargement de l’image

La vente de l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface a créé des inquiétudes dans la communauté.

Photo : Radio-Canada / TREVOR LYONS

La Société de la francophonie manitobaine intervient au Comité sur la propriété et le développement de Winnipeg pour demander une prolongation de l’appel d’offres pour la vente de l’ancien Hôtel de Ville de Saint-Boniface et l’ancienne caserne de pompiers du quartier. Plusieurs extensions ont déjà été accordées, alors que l’appel d’offres devait, à l’origine, se terminer le 28 février.


Un nouveau monument pour les vétérans de Saint-Jean-Baptiste

Chargement de l’image

Le monument en mémoire des combattants de la municipalité rurale de Montcalm a été érigé devant la paroisse de Saint-Jean-Baptiste.

Photo :  Facebook / Parc du patrimoine de Saint-Jean-Baptiste

La municipalité rurale de Montcalm a dévoilé au début du mois de novembre une sculpture qui rend hommage aux vétérans canadiens de la région devant la cathédrale de Saint-Jean-Baptiste. Il s’agit de deux plaques de granit noires, un poème et des coquelicots.


Le Musée de Saint-Pierre-Jolys en pleine rénovation

Chargement de l’image

La maison Goulet, située au bord du ruisseau Joubert sur le terrain boisé du Musée de Saint-Pierre-Jolys, a été désignée comme bâtiment historique en 1985 par la municipalité.

Photo : Radio-Canada / Sandra Poirier

L’entrepreneur Sol Desharnais a décidé de profiter du confinement pour donner de son temps et de son expérience pour effectuer des rénovations au musée de Saint-Pierre-Jolys. Il prépare aussi une exposition sur le patrimoine de l’ancienne église du village détruite en 1981.


Le préfet de La Broquerie sème la controverse après sa participation à une manifestation antimasque

Chargement de l’image

Dans la salle du conseil municipal de La Broquerie, le masque n'est pas obligatoire tant que la distanciation est observée.

Photo : Radio-Canada / Mohamed-Amin Kehel

Après sa participation à une manifestation antimasque à Steinbach, le préfet de la municipalité rurale de La Broquerie, Lewis Weiss, est critiqué par une partie de la classe politique et certains de ses administrés. Le préfet a aussi écopé d’un avertissement et d’une amende.


Les élus de La Broquerie ripostent contre Lewis Weiss

Chargement de l’image

Des manifestants ont pris par à un rassemblement à Steinbach le samedi 14 novembre.

Photo : CBC/Radio-Canada / Austin Grabish

Quelques jours après sa participation à une manifestation antimasque, une plainte formelle est déposée par des conseillers municipaux à l’intention du préfet de la municipalité rurale de La Broquerie, Lewis Weiss. Son attitude sera aussi condamnée par le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, quelques semaines plus tard lorsque le préfet tiendra des propos conspirationnistes, affirmant en plein conseil municipal que la pandémie n’existe pas et que le coronavirus n’est, en fait, qu'une grippe.


À Saint-Boniface, l’avenir de l’ancien site Parmalat inquiète les habitants

Chargement de l’image

Le promoteur immobilier Edison Properties, nouveau propriétaire du site de l'ancienne usine laitière Parmalat située dans le quartier de Saint-Boniface, à Winnipeg, souhaite recueillir le point de vue des résidents et des entrepreneurs du secteur.

Photo : Radio-Canada / Megan Goddard

Outre la vente de l’ancienne mairie, l’avenir de l’ancien site de l’usine Parmalat a été l’un des gros dossiers de l’année pour le quartier de Saint-Boniface. Un projet immobilier, mené par le nouveau propriétaire du site Edison Properties, a fait l'objet de consultations virtuelles. Parmi les principales préoccupations des résidents : la hauteur du projet et le respect du caractère historique du quartier.


La lutte pour l’ancienne mairie de Saint-Boniface toujours pas terminée

Chargement de l’image

L'ancienne mairie de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada / Fernand Detilleux

Après de multiples reports, le Comité sur la propriété et le développement de la Ville de Winnipeg a refusé de prolonger à nouveau l’appel d’offres concernant la vente de l'ancien hôtel de ville et de l'ancienne caserne de pompiers de Saint-Boniface. Certains membres du quartier ne baissent pas les bras et veulent continuer leur lutte.


Des clous mystérieux sur la route entre Winnipeg et Saint-Adolphe

Chargement de l’image

La présence récurrente de clous sur la route provinciale 200 exaspère les résidents des alentours de Saint-Adolphe qui craignent pour leur sécurité.

Photo : Fournie / Marcel Lafortune

Pendant plusieurs semaines, des clous sont apparus régulièrement sur la route provinciale 200 entre Winnipeg et Saint-Adolphe. La police enquête mais ne trouve pas de coupable, tandis que les habitants des communautés environnantes n’arrivent pas à expliquer ce phénomène.

Zoom sur 2020 : notre revue de l'année au Manitoba, présentée sous différentes thématiques, tous les jours du 20 au 31 décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !