•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Gisèle Lévesque devient la première personne vaccinée au Canada

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Gisèle Lévesque se fait vacciner par une infirmière.

La photo de Gisèle Lévesque a été publiée par le premier ministre François Legault.

Photo : Ministère de la Santé et des Services sociaux

Une première personne au Canada a reçu le vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 lundi. Gisèle Lévesque, 89 ans, a reçu l'injection vers 11 h 30 au CHSLD Saint-Antoine, à Québec.

La campagne de vaccination est commencée au Québec, a lancé le premier ministre sur son compte Facebook, lundi. On voit la lumière au bout du tunnel. Gardons espoir, a ajouté M. Legault.

Les premières doses de vaccin sont arrivées lundi matin au CHSLD Saint-Antoine où s'entame la vaccination de plus de 3000 résidents et travailleurs de la santé.

Un total de 150 personnes, des résidents et des employés du CHSLD Saint-Antoine, ont reçu une dose dans la première journée de vaccination.

De passage au CHSLD en fin de journée, la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a souligné que la totalité des médecins de Saint-Antoine avait manifesté l'intention de se faire vacciner. Toutefois, d'autres employés rencontrés sur place ont mentionné ne pas avoir l'intention de le faire.

J'encourage tout le monde. Y'a beaucoup beaucoup de gens qui veulent être vaccinés actuellement donc ce n'est pas pour le moment un enjeu.

Geneviève Guilbault, ministre responsable de la Capitale-Nationale

Elle a profité de cette sortie publique pour demander à la population de poursuivre les efforts de confinement jusqu'à ce que suffisamment de Québécois soient vaccinés.

On ne voudrait pas gâcher la fin du marathon par une mauvaise performance à la grande finale.

Geneviève Guilbault, ministre responsable de la Capitale-Nationale

Le CIUSSS compte vacciner environ 525 personnes par jour dans le cadre de ce projet pilote, soit environ 3000 personnes d'ici quelques jours, confirme Patricia McKinnon, coordonnatrice régionale de la sécurité civile au CIUSSS de la Capitale-Nationale, lundi.

Des employés d'UPS scannent une boîte à l'arrière de leur camion.

Les premières doses ont été livrées au CHSLD Saint-Laurent de Québec par camion UPS, lundi matin.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Des simulations pour préparer cette vaccination ont été menées par le CIUSSS au cours des dernières 48 heures.

Lundi, le nombre quotidien de nouveaux cas dans la région de la Capitale-Nationale fléchissait sous la barre des 200 , pour s'établir à 198. Treize nouveaux décès sont aussi répertoriés. C'est plus de 50 % des décès quotidiens de la province.

Le Québec compte 1620 nouveaux cas et 25 décès, lundi.

Les vaccins sont entreposés dans une boîte avec de la glace sèche.

Les vaccins sont entreposés dans une boîte contenant la glace sèche.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

20 nouveaux centres et 50 000 nouveaux vaccins au Québec

Dès le 21 décembre, la province verra son nombre de centres de vaccination augmenter à plus de 20, en raison de l'arrivée de 49 745 doses du vaccin Pfizer-BioNTech.

Au Québec, dès la semaine suivante, ce sont plus de vingt sites qui seront en action pour débuter la vaccination, a précisé le ministre de la Santé, Christian Dubé, aux PDG des différents CISSS et CIUSSS de la province, samedi.

Il est prévu que nous recevions 49 725 doses pour la période du 21 et 28 décembre. Des quantités plus importantes de doses sont attendues plus tard, tout comme l'arrivée de vaccins concurrents, dont Moderna, ajoute le ministre.

Formation en ligne d'ici mardi

Le gouvernement confirme également qu'une formation sur la vaccination contre la COVID-19 est en cours d'élaboration et sera vraisemblablement accessible d'ici le mardi 15 décembre par l'environnement numérique d'apprentissage (ENA) provincial.

Cette formation traitera de la procédure de vaccination et de la gestion des vaccins, notamment.

Enregistrement en 24 heures

Le ministre Christian Dubé demande également que toutes les personnes vaccinées contre la COVID-19 soient inscrites au Registre de vaccination du Québec dans les 24 heures.

Toute vaccination, qu'elle soit couverte ou non par le régime public, doit obligatoirement être saisie au Registre de vaccination. Le délai de saisie pour le vaccin contre la COVID-19 est réduit à 24 heures, en priorisant la saisie en simultané, ajoute le ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !