•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération vaccin au Canada

Neuf mois quasiment jour pour jour après le début du confinement, la distribution des doses de vaccin a commencé à Toronto, Montréal et Québec.

Les vaccins sont arrivés lundi matin.

Les doses de vaccin sont arrivés lundi matin, à 8 h 55, au CHSLD Saint-Antoine à Québec.

Photo : Radio-Canada / Hadi hassin

Radio-Canada

Les premières inoculations du vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 ont été effectuées lundi, au Canada, dans les villes de Québec, Montréal et Toronto. Une Québécoise de 89 ans, Gisèle Lévesque, a été la toute première personne à recevoir le vaccin au pays.

Au Québec, les résidents et le personnel des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Maimonides et Saint-Antoine ont reçu, lundi matin, le vaccin de Pfizer-BioNTech.

À Toronto, les premières personnes, qui comptent parmi les travailleurs de la santé, ont reçu leurs doses au Réseau universitaire de santé de Toronto.

Les ministres de la Santé du Québec et du Canada, Christian Dubé et Patty Hajdu, étaient présents à l'occasion du coup d'envoi de la vaccination à Montréal.

Je veux remercier les travailleurs de la santé qui travaillent très fort depuis maintenant neuf mois. C’est un grand jour pour le Québec, le Canada et tous les gens de notre pays.

Une citation de :Patty Hajdu, ministre fédérale de la Santé

Les ministres Dubé et Hajdu ont toutefois tenu à rappeler qu’il s’agit seulement d’une première étape pour sortir de la pandémie et que ce n’est pas la fin. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, a prévenu Mme Hajdu.

C’est une période difficile et nous devons rester fermes dans notre lutte contre la COVID-19.

Une citation de :Patty Hajdu, ministre fédérale de la Santé

Chaque personne vaccinée devra recevoir deux doses du vaccin, administrées à trois semaines d'intervalle.

Christian Dubé se tient debout devant une femme en fauteuil roulant à l'entrée de l'établissement.

Le ministre de la Santé Christian Dubé discute avec Gloria Lallouz, une résidente du CHSLD Maimonides, après qu'elle s'est fait vacciner.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

C’est une grande journée historique pour le Québec, a déclaré le ministre de la Santé, Christian Dubé. C’est un grand marathon qu’on fait depuis neuf mois, on commence à voir la ligne d’arrivée, la lumière au bout du tunnel.

Je vous annonce qu’on a fait la première vaccination au Québec ce matin et probablement au Canada à notre CHSLD Saint-Antoine. Madame Gisèle Lévesque a été vaccinée vers 11 h 30.

Une citation de :Christian Dubé, ministre québécois de la Santé
Gisèle Lévesque se fait vacciner par une infirmière.

50 000 vaccinations d'ici le 4 janvier au Québec

Au cours des prochains jours, on va vacciner 5000 personnes à Montréal et à Québec avec les premiers plateaux que l’on reçoit, a poursuivi le ministre. On devrait vacciner plus de 50 000 personnes d’ici le 4 janvier.

Le Québec recevra d’autres livraisons de doses de vaccin à compter du 21 décembre, et l’opération vaccination se poursuivra à une plus grande échelle dans les prochaines semaines. Le vaccin sera inoculé à 20 emplacements situés dans 16 régions du Québec.

Le major général responsable de la logistique de l’opération de vaccination au pays, Dany Fortin, a indiqué qu’aucune dose de vaccin n’avait subi d’avarie au cours du transport. La chaîne de froid n’a pas été brisée.

M. Fortin soutient que le Canada recevra bien ses 249 000 doses avant la fin de l’année, mais il ne précise pas l’échéancier ni les quantités des livraisons à venir. La prochaine étape est de déployer un système informatique pancanadien afin de coordonner les activités de vaccination à travers le pays.

Un protocole rigoureux

Après avoir vérifié le contenu des colis, l'équipe responsable de l'administration des doses de vaccin doit les laisser décongeler environ trois heures au réfrigérateur.

Un camion de livraison.

Un camion de livraison de colis arrive avec une première quantité de doses de vaccin au CHSLD Maimonides.

Photo : Radio-Canada / Karine Bastien

Si 95 % des résidents ont indiqué vouloir être vaccinés, 40 % du personnel a jusqu'ici donné son approbation, certains préférant attendre de voir comment se déroulera la vaccination avant de se lancer. En moyenne, 25 % des travailleurs de la santé se font vacciner contre la grippe.

On doit idéalement atteindre 70 % et plus de personnes vaccinées, mais entre 50 % et 70 %, ça a un impact important.

Une citation de :Gary Kobinger, épidémiologiste et professeur à l'Université Laval

Le ministre Dubé ne s’inquiète pas de ce faible taux de réponse à la vaccination et refuse d’envisager un scénario qui rendrait la vaccination obligatoire. On a toujours dit que c’était sur une base volontaire qu’on veut travailler avec nos employés, a-t-il rappelé.

M. Dubé estime qu’il faut laisser un peu de temps aux gens pour se faire vacciner, et il croit que le taux de vaccination va augmenter au fil des semaines. Dans d’autres programmes de vaccination, ça n’a jamais été un enjeu, a-t-il affirmé.

La semaine dernière, Montréal a enregistré 4003 nouveaux cas, contre 3062 la semaine précédente, une hausse de 30 %.

Un homme tient dans ses mains des doses du vaccin empaquetées dans des boîtes.

Les premières doses du vaccin contre la COVID-19 sont arrivées au Canada.

Photo : Getty Images / Morry Gash/Pool

Priorité au réseau de la santé en Ontario

Une préposée aux bénéficiaires d'un foyer pour aînés de Toronto, Anita Quidangen, est devenue la première personne en Ontario à être vaccinée. Mme Quidangen travaille depuis 1988 au centre de soins de longue durée Rekai, à Toronto.

Le vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 a été homologué par Santé Canada mercredi dernier. Ces doses de vaccin sont livrées aux 14 premiers centres de distribution du pays, dont un a été établi dans chacune des 10 provinces, et qui sont au nombre de deux au Québec, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.

L'Ontario a reçu 6000 doses. Contrairement au Québec, seuls les employés de la santé travaillant dans les centres de soins de longue durée pour aînés seront vaccinés dans cette phase. Une loterie a été établie pour déterminer ceux qui recevront les premières doses.

De son côté, l'Alberta commencera son opération de vaccination mardi.

Au Nouveau-Brunswick, qui a obtenu 1950 doses, plusieurs travailleurs de la santé ont reçu des invitations à venir se faire vacciner en fin de semaine.

Nous avons des ententes signées avec sept fabricants qui pourraient nous donner accès jusqu’à 414 millions de doses de vaccin, le nombre de doses par habitant le plus élevé du monde, a déclaré la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand.

Il s’agit du programme d’inoculation de masse le plus important de notre histoire.

Une citation de :Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Nous avons commandé des dizaines de milliers de kilogrammes de glace sèche à cinq entreprises canadiennes, qui servira à entreposer les vaccins à différentes températures, a-t-elle précisé.

Le ministère de l’Approvisionnement a acheté 422 congélateurs, parmi lesquels 148 portables, et 322 congélateurs ultra-froids, dont la température peut descendre jusqu’à -80 °C.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !