•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Engouement pour l'orthodontie en temps de pandémie

Deux dentiers, un avec des broches et un avec un aligneur.

Les dentistes et orthodontistes constatent un engouement pour l'orthodontie depuis leur réouverture en juin dernier.

Photo : Radio-Canada

La pandémie a eu plusieurs effets insoupçonnés. L'un de ceux-ci, c'est que les cliniques de dentistes enregistrent une forte demande en orthodontie. Dans certaines cliniques de la Mauricie, on enregistre de 10 à 30 % plus de patients pour ce type de traitement.

Ce serait surtout des patients adultes qui consultent pour des problèmes davantage fonctionnels qu'esthétiques, comme par exemple avoir de la douleur en mastiquant ou encore des dents cassées en raison de leur mauvais alignement.

Les aligneurs transparents auraient plus la côte que les broches auprès de cette clientèle, parce qu'ils sont discrets et peuvent être retirés pour manger.

Les patients qui consultent présentement réfléchissaient à l'orthodontie depuis un moment déjà, selon les dentistes et orthodontistes rencontrés par Radio-Canada.

La crise qu'on vit actuellement est une crise sanitaire, mais ça n'a pas été une crise économique pour tout le monde. Il y a des gens qui ont un budget excédentaire et puis ils pensaient à l'orthodontie depuis des années et c'est ce qui les a décidés à faire le move, explique le Dr Martin Lemay, chirurgien-dentiste à Trois-Rivières.

La dentiste généraliste Roxanne Boisvert-Giguère croit que la pandémie a conscientisé la population à l'importance de prendre soin de soi-même et de sa santé.

C'est des conversations qui ont eu lieu jadis qui aboutissent maintenant. Puis, c'est comme dans la rénovation, les gens investissent dans leur maison et investissent sur eux, souligne la dentiste.

L'Association des orthodontistes du Québec constate aussi une hausse de la demande en orthodontie. Impossible pour l'instant de chiffrer avec exactitude le phénomène. La présidente de l'Association, Manon Voyer, estime que les effets de cet engouement sur la santé des Québécois se verront à long terme.

Les adultes avec une dentition qui va fonctionner vont avoir une meilleure santé globale. La bouche est une partie importante de la santé. Ils vont garder leurs dents plus longtemps, dans une qualité de mastication et d'esthétique qu'on voit davantage, constate la Dre Voyer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !