•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une loterie pour les premiers vaccins à Toronto

Une fiole du vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19.

Les premiers vaccins seront distribués à Toronto grâce à un système de loterie.

Photo : Reuters

Radio-Canada

Les premiers vaccins contre la COVID-19 doivent arriver lundi après-midi à Toronto. Les premières personnes à recevoir une dose travaillent dans des foyers de soins de longue durée. Or, celles-ci seront choisies par un système de loterie.

C’est ce qu’a expliqué le Dr Kevin Smith, président et PDG du University Health Network. Celui-ci est chargé de la distribution des premiers vaccins dans la Ville Reine. Il était en entrevue à CBC News dimanche matin.

En raison de la demande pour ce vaccin, nous utiliserons un système de loterie. Nous allons faire un tirage aléatoire pour nous assurer que tout est juste.

Le Dr Smith a aussi confirmé que ce sont des employés des foyers de soins de longue durée qui seront vaccinés en priorité.

Comme vous le savez, la mortalité causée par cette maladie a frappé les foyers de soins de longue durée le plus durement. Nous allons donc commencer par ces foyers, puis passer au personnel de la santé de manière plus large.

Puisque le vaccin de Pfizer-BioNTech représente des défis de logistique, ce sont les travailleurs en foyers de longue durée – et non les personnes âgées qui y résident – qui l’obtiendront en priorité. On nous a recommandé de ne pas transporter le vaccin jusqu’à ce qu’on en sache plus. Nous travaillons étroitement avec Pfizer – comme tout le monde sur la planète, en ce moment – et ce qui est plus probable c’est qu’on devra attendre l’arrivée du vaccin de Moderna [pour vacciner les aînés] puisque son transport serait moins risqué.

Les travailleurs qui remporteront la loterie seront vaccinés rapidement.

Donc dès mardi nous allons chercher des travailleurs dans des foyers et ils viendront à un endroit précis au University Health Network. Ils recevront leur première dose du vaccin et, dans 21 jours, ils en auront une seconde.

En conclusion, le Dr Smith a expliqué que la population en général pouvait s’attendre à ce que les choses s’accélèrent rapidement. Lorsque le vaccin sera disponible librement, nous nous attendons à vacciner un million de Canadiens par mois.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !