•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario signale 1677 nouveaux cas de COVID-19 et 16 décès supplémentaires

Une file d'attente à l'extérieur d'un centre de dépistage de Toronto.

À l'échelle locale, il y a 456 nouveaux cas à Toronto, 356 à Peel et 143 dans la région de York, selon la ministre de la Santé Christine Elliott.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Dans son bilan quotidien, la santé publique ontarienne rapporte 1677 cas, 16 décès supplémentaires et 1678 nouvelles guérisons.

Le nombre de nouvelles infections est une nouvelle fois inférieur à celui des nouvelles guérisons, entraînant une baisse des cas actifs dans la province pour le deuxième jour de suite.

Depuis le début de la pandémie, plus de 140 000 cas de coronavirus ont été détectés, dont plus de 120 000 sont maintenant considérés comme rétablis, soit un peu plus de 85 %.

L’Ontario déplore pour le moment 3949 décès liés à la COVID-19, et compte présentement un peu plus de 16 200 cas actifs sur son territoire.

Le dépistage perd de la vitesse ce dimanche. Après trois jours au-dessus des 60 000 tests quotidiens, la province rapporte un peu moins de 58 200 tests au cours des dernières 24 h.

Samedi, ce qui retenait l’attention était la forte hausse des hospitalisations. Lors des fin de semaine, environ une quarantaine d’hôpitaux de la province ne fournissent pas à Santé publique Ontario le recensement quotidien de l’occupation de ses lits. Les données sur les hospitalisations sont donc incomplètes et affichent un recul par rapport à la veille.

Le nombre de patients admis en soins intensifs grimpe pour sa part de 237 à 253, tandis que le nombre de patients sous respirateur reste relativement stable.

À l'échelle locale, il y a 456 nouveaux cas à Toronto, 356 à Peel et 143 dans la région de York, a tweeté la ministre de la santé Christine Elliott.

Dès lundi, sept régions passeront au pallier supérieur de restrictions du plan par couleurs établi par la province. Malgré des maires réfractaires à l'idée, la région de York entrera en zone grise à minuit une, de même que celle de Windsor-Essex.

C'est également ce lundi qu'arriveront à l'aéroport Pearson de Toronto les premières doses du vaccin contre la COVID-19 développé par les compagnies Pfizer et BioNTech.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !