•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction d’un bâtiment dans Gastown sème la discorde

Une projection de l'impact imposant de la présence du gratte-ciel sur la silhouette de la ville.

Le promoteur Cadillac-Fairview souhaite construire une tour de verre au coeur de Gastown.

Photo : Propriété de Gordon Gill Architecture

Des Vancouvérois sont furieux en raison d'un projet de construction d’un bâtiment au cœur du quartier Gastown. Après deux tentatives, le promoteur cherche une fois de plus l’approbation du conseil municipal.

Avec ses maisons pittoresques qui se mêlent aux tours de verre, Vancouver est définie par son paysage urbain. Une des caractéristiques notables de ce dernier est sa forte connexion à la nature qui l’entoure.

Le projet de construction d'immeuble sur la place centrale Waterfront, au centre-ville, présenté pour la première fois en 2015 par le promoteur immobilier torontois Cadillac Fairview, a donc soulevé un tollé.

L’idée proposée : une tour de verre de près de 115 mètres située entre deux bâtiments historiques, la station de métro et de l’ancienne gare du Pacific Railway. Un projet qui enfreint les codes, selon le professeur en architecture de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) Patrick Condon.

Projection architecturale de la tour de verre proposée.

La tour serait construite entre deux bâtiments historiques de Vancouver.

Photo : Propriété de Gordon Gill Architecture

C’est un style qui est en contradiction avec l'architecture classique existante de la région environnante, explique le professeur. Toutefois, ce n’est pas le point le plus important : Le bâtiment va combler un espace identifié depuis les années 1970 comme étant une porte d'entrée vers le front de mer.

Si ce bâtiment venait à être construit, il ne sera pas aimé par les résidents de la ville.

Une citation de :Patrick Condon, professeur en architecture, UBC

Si le bâtiment venait à être construit, il bloquerait la vue sur le front de mer qui existe entre les deux bâtiments. Selon l’ancien conseiller municipal Tim Louis, il est essentiel de protéger cette ouverture sur la nature.

Toutefois, avant que le projet puisse voir le jour, le promoteur immobilier doit obtenir des permis de construction de plusieurs entités municipales. L’une d’entre elles, la Commission du patrimoine de Vancouver, a rejeté le projet par huit voix contre deux le 7 décembre.

Selon les votants, le bâtiment a un impact trop négatif sur l’aspect patrimonial de cette partie du centre-ville de Vancouver, explique Michael Kluckner, membre de la Commission.

De son côté, la Ville dit continuer de recueillir les commentaires du public et des membres de son équipe sur la question. Le prometteur Cadillac Fairview doit quant à lui attendre la décision du Comité de conception urbain prévue le 20 janvier prochain ainsi que celle de la Commission des permis de développement qui doit avoir lieu le 22 mars 2021 avant de décider de l'avenir du projet.

L’ancien conseiller municipal Tim Louis ne croit pas que le projet du promoteur se réalisera. Selon moi, cela sera la toute dernière fois; nous le vaincrons une fois pour toutes, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !