•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hyundai met la main sur Boston Dynamics pour 1,4 milliard de dollars

Le robot Spotmini utilise son bras pour ouvrir une porte.

L'entreprise Boston Dynamics se spécialise dans la création de robots.

Photo : YouTube / Boston Dynamics

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le fabricant automobile Hyundai a confirmé se porter acquéreur de Boston Dynamics, la société de robotique derrière Spot, ce robot-chien digne d’un terrifiant film de science-fiction.

En pourparlers depuis le début du mois de novembre, l’actuel propriétaire de Boston Dynamics, SoftBank, a conclu qu’il conservera 20 % des parts de l’entreprise, contre 80 % pour le groupe coréen, qui deviendra d’ici juin 2021 l’actionnaire majoritaire.

Le chien-robot de Boston Dynamics, Spot.

Spot peut transporter des charges allant jusqu’à 14 kg sur son dos, se relever quand il tombe et travailler dans des températures entre -20 et 45 degrés Celsius.

Photo : Capture d'écran YouTube

Fondée en 1992, Boston Dynamics change de propriétaire pour la troisième fois. La société a d’abord été achetée par Google en 2013, avant d’être vendue au conglomérat japonais SoftBank en 2017.

Cette acquisition marque une occasion en or pour Hyundai, qui pourra élargir son offre de robots logistiques, notamment à l’aide de Spot, capable d’effectuer les tâches trop ennuyeuses ou dangereuses pour le personnel.

Une capture d'écran d'une vidéo montrant le robot humanoïde Atlas en train de sauter de côté entre deux marches d'une hauteur de quelques dizaines de centimètres.

Le robot Atlas, de Boston Dynamics, a accompli des progrès surprenants ces dernières années.

Photo : Boston Dynamics

Les robots humanoïdes – suffisamment agiles pour effectuer des mouvements complexes, par exemple rester en équilibre sur les mains ou s'adonner à une discipline nommée art du déplacement (ou parkour) – pourraient également servir à assouvir les ambitions de la société coréenne à élargir ses services à la prestation de soins dans des hôpitaux futuristes.

Le fabricant automobile pourra profiter de la présence de l'entreprise de robotique à Boston et dans la Silicon Valley, deux lieux clés pour le recrutement de talents de haut niveau et la mise sur pied de partenariats.

Avec les informations de TechCrunch, et Engadget

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !