•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le vaccin de l’entreprise Moderna offert au Nunavut dès janvier

Des mains tiennent une fiole de vaccin et une seringue.

Dès janvier, 75 % des Nunavummiut de 18 ans et plus auront accès au vaccin contre la COVID-19 de l’entreprise Moderna.

Photo : Associated Press / Hans Pennink

Radio-Canada

Tout comme les Yukonnais et les Ténois, 75 % des Nunavummiut de 18 ans et plus auront accès au vaccin de l’entreprise Moderna dès le mois de janvier 2021.

Les aînés seront les premières personnes à recevoir le vaccin, suivis d'autres personnes jugées vulnérables, notamment celles qui travaillent dans des foyers pour personnes âgées. La distribution débutera dès que le vaccin recevra le feu vert de Santé Canada.

Quand les personnes prioritaires auront reçu le vaccin, nous le rendrons accessible à tous les Nunavummiut de 18 ans et plus, assure le médecin hygiéniste en chef du territoire, Michael Patterson.

Le gouvernement du Nunavut n’a cependant pas encore déterminé comment s'orchestrera concrètement son programme de vaccination. Ce plan déterminera, entre autres, où et à quel moment le vaccin doit être administré.

Selon le Dr Patterson, il est possible que l’armée canadienne participe à la distribution du vaccin au territoire.

La livraison et la distribution [du vaccin] vers les communautés seront probablement effectuées par des travailleurs du gouvernement du Nunavut, a-t-il indiqué. Les autorités n’ont pas encore déterminé si le vaccin sera envoyé dans les communautés sur des vols réguliers ou nolisés.

Mercredi, le vaccin de Pfizer-BioNTech a quant à lui été approuvé par Santé Canada, mais des défis d’ordre logistique ne permettront pas aux territoires du Nord d’y avoir accès.

Ce vaccin doit être conservé à des températures allant de -80 à -60 degrés Celsius, tandis que celui mis au point par l’entreprise Moderna requiert une température de -20 degrés Celsius.

En point de presse, le premier ministre du Nunavut, Joe Savikataaq, a confirmé que le territoire recevra suffisamment de congélateurs pour conserver le vaccin adéquatement dans chacune des 25 communautés.

Deux congélateurs.

Le vaccin de l'entreprise Moderna requiert une température de conservation moins basse que celui de Pfizer et BioNTech.

Photo : Jason Tompkins

Modifications des quarantaines pour certains Nunavummiut

Les autorités sanitaires n’ont pas l’intention de réduire la durée des quarantaines obligatoires dans le sud du Canada pour les personnes qui ont été vaccinées.

Nous n’en savons pas encore assez sur ces vaccins. On sait qu’ils empêchent d’être hospitalisés.

Une citation de :Michael Patterson, médecin hygiéniste en chef du Nunavut

Le gouvernement territorial a toutefois apporté des changements aux exigences d’isolement pour les personnes qui voyagent dans le sud du pays pour des raisons médicales.

Ces dernières verront la durée de leur quarantaine passer de 14 à 7 jours, à condition qu’elles respectent les règles sanitaires en vigueur dans le centre d’isolement.

Depuis le mois de novembre, les autorités indiquent qu’une dizaine de personnes ont ainsi pu écourter leur quarantaine.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !