•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La circulation sur le pont Dubuc passée au peigne fin

Circulation sur le pont Dubuc à Saguenay

Circulation sur le pont Dubuc à Saguenay

Photo : Radio-Canada

Québec lance une étude pour évaluer le débit routier sur le pont Dubuc, entre la rive nord et la rive sud du Saguenay.

L’étude s'échelonnera sur deux ans et devrait permettre d'analyser la circulation automobile entre les deux rives, de même que la problématique du camionnage, de la circulation piétonne et cycliste.

C’est un enjeu de sécurité, affirme la ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest. On répare petit peu par petit peu le pont Dubuc, mais si on arrive dans cinq ans et que le pont est trop utilisé ou a besoin de réparations, je ne veux pas qu’on dise dans quelques années qu’on aurait dû demander cette étude-là parce qu’il va y avoir un rapport, il va y avoir des recommandations.

La ministre Laforest rappelle qu’en cas de fermeture du pont Dubuc, comme lors de l’incendie de 2013, la circulation entre les deux rives du Saguenay doit se faire par Shipshaw.

Des élus des municipalités environnantes seront rencontrés pour connaître leur évaluation de la situation, ainsi que leurs besoins.

Les données devraient permettre de déterminer, par exemple, si Saguenay a besoin d'un autre pont ou d’ajouter des voies de circulation au pont existant.

Le territoire touché par l’étude comprend la ville de Saguenay, où se situe le pont, en plus des municipalités de Saint-Honoré, de Larouche, de Saint-Charles-de-Bourget, de Saint-Fulgence, de Sainte-Rose-du-Nord, de Saint-David-de-Falardeau et de Saint-Félix-d'Otis.

Les données recueillies lors de l'enquête origine-destination réalisée en 2015 seront également utilisées dans le cadre de l’étude.

Le pont Dubuc est emprunté par plus de 50 000 véhicules par jour.

Avec Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !