•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site web Not-Amazon favorise l'achat local au pays

Le site offre une vitrine à de petits commerçants à Toronto, Halifax, Calgary et Vancouver.

Morgane Saba tient un panier-cadeau des Fêtes dans les bras.

Le site Not-Amazon.ca a aidé à faire augmenter les ventes de la pâtisserie Douce France, à Toronto, raconte la fille de la propriétaire, Morgane Saba.

Photo : CBC/Martin Trainor

Radio-Canada

La pandémie a frappé durement les petits commerces au pays. Une Torontoise a lancé un site web qui leur offre une vitrine virtuelle pour les aider à concurrencer des géants comme Amazon.

Le site, nommé Not-Amazon, répertorie plus de 500 petits commerces dans la région de Toronto, que ce soit des librairies, des magasins de musique, des boutiques de vêtements, des papeteries ou des pâtisseries.

Le portail a été lancé il y a trois semaines et a reçu plus de 100 000 clics.

Sa créatrice Ali Haberstroh est gestionnaire dans le secteur des médias sociaux.

Pour moi, les petits commerces, c'est ce qui fait de Toronto une ville extraordinaire. Ça aurait été terrible de les délaisser durant la pandémie.

Ali Haberstroh, créatrice du site Not-Amazon
Ali Haberstroh en entrevue.

La créatrice du site Not-Amazon, Ali Haberstroh

Photo : CBC

Depuis le lancement du site, Mme Haberstroh a ajouté 1500 petits commerces des villes de Calgary, Vancouver et Halifax.

Elle dit ne tirer aucun revenu de la plateforme.

Le répertoire est une combinaison de suggestions personnelles et de requêtes de commerçants qui voulaient être ajoutés à la liste.

Des commerçants heureux

Morgane Saba, qui aide sa mère à gérer la pâtisserie Douce France à Toronto, s'est rendu compte que leur commerce avait été ajouté au portail après un bond dans les ventes durant le week-end du Vendredi fou.

En une journée, on pourrait avoir plus de 100 personnes qui viennent à partir du site et après, sur ces 100 personnes, même si on a 5 % à 10 % qui font un achat, c'est énorme.

Morgane Saba, pâtisserie Douce France

C'est vraiment un acte de pure gentillesse, ajoute-t-elle, un coup de pouce gratuit qui aide les petits commerces à se faire connaître en ligne, sans avoir à payer pour des publicités.

À Toronto, les commerces non essentiels sont limités actuellement aux commandes à emporter ou aux livraisons à cause du confinement en vigueur depuis la fin novembre.

Tanis Bundi, copropriétaire du magasin The Green Jar à Toronto, raconte que ses ventes en ligne ont bondi de 550 % depuis que son commerce de produits de nettoyage a été ajouté au répertoire Not-Amazon.

Nadene Gillis, qui a une boutique de décoration à Halifax, a remarqué elle aussi une augmentation du chiffre d'affaires sur Internet de son commerce The Lemon Shop grâce au portail.

Not-Amazon est un rayon de soleil pour moi en tant que propriétaire d'une PME, dit-elle. Ça me dit que les gens veulent vraiment acheter localement.

Avec la collaboration de Philippe de Montigny

Avec les informations de cbc news

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !