•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Albertain se fait tatouer la même tache de naissance que son fils par solidarité

Derek Prue et Derek Prue Sr. montrant fièrement leurs taches identiques.

Derek Prue et son père Derek Prue Sr.

Photo :  CBC / David Bajer

Radio-Canada

Un père de famille albertain s’est fait tatouer sur le torse la même tache de naissance que son fils après avoir remarqué que ce dernier insistait pour garder son tee-shirt à la piscine.

Je savais que cela le gênait, raconte le père de famille Derek Prue Sr. Je voyais comment il réagissait, c’est ce qui m’a poussé à faire ça, pour qu'il ne soit pas seul.

Le garçon de 8 ans raconte que lorsque son père lui a révélé ce qu’il avait fait, en soulevant son tee-shirt à la piscine justement, il a été heureux et un peu troublé. Je ne savais pas qu’il allait faire ça, explique Derek Prue.

L’enfant se souvient juste qu’il s’était posé des questions quand sa mère lui avait demandé de prendre des photos de sa tache de naissance.

La reproduire aura pris 30 heures réparties sur une période de 6 à 8 semaines.

Derek Prue Sr. se rappelle encore sa première séance chez le tatoueur, quand au bout de trois à quatre heures, il a demandé si c'était bientôt terminé et que le professionnel lui a répondu : oui, on a bientôt fini le contour.

C’est Tony Gibbert, le propriétaire du salon Juicy Quill à Stony Plain, qui a tatoué le père de famille. Il affirme que celui-ci a été courageux, notant que c’est plutôt douloureux.

Je trouve que c’est incroyable de pouvoir réconforter votre fils comme ça, souligne Tony Gibbert. [...] De faire quelque chose qui change vraiment la façon dont il se sent. Le tatoueur est content d’avoir pu y contribuer.

Quand sa mère lui a demandé si désormais, il allait enlever son tee-shirt à la piscine, Derek Prue a répondu : Si papa est là, je peux enlever mon tee-shirt.

D'après les informations de Pippa Reed

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !