•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Outaouais attend les premières doses du vaccin

Une infirmière tient une fiole contenant le vaccin Pfizer/BioNTech.

La vaccination contre la COVID-19 débutera dès la semaine prochaine à Ottawa. En Outaouais, la santé publique attend la date de livraison des premières doses (archives).

Photo : The Associated Press / Frank Augstein

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que la ville d’Ottawa administra ses premiers vaccins contre la COVID-19 dès mardi prochain, l’Outaouais attend toujours la date de livraison de ses premières doses. 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a fait le point de la situation sur l’ensemble du territoire, jeudi, mais n’a pas été en mesure d’indiquer quand les premières doses du vaccin pourront être administrées en Outaouais.

Le CISSS de l’Outaouais se dit toutefois sur un pied de guerre.

Photo de la docteure lors du point de presse.

La Dre Carol McConnery, médecin-conseil en maladies infectieuses à la direction de la Santé publique de l'Outaouais (archives).

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

La date du début de vaccination va dépendre de la livraison des vaccins. Mais on est prêts. Aussitôt que les vaccins vont être disponibles, on va pouvoir commencer à vacciner en Outaouais, a indiqué la Dre Carol McConnery, médecin-conseil à la direction de la santé publique au sein du CISSS de l’Outaouais, sans donner d'échéancier précis.

Le CISSS de l’Outaouais attend également toujours des confirmations avant d’être en mesure d’annoncer le ou les sites retenus pour la vaccination en Outaouais.

On sait qu’au Québec, il y a deux sites pilotes qui vont commencer la semaine prochaine : un à Québec et un à Montréal. Partout on doit identifier des sites. Nous on a pas encore cette information-là. [...] On travaille pour un site, mais ce n’est pas encore finalisé, a déclaré la Dre McConnery.

Cette dernière a cependant confirmé que les premières personnes vaccinées seront les résidents en centre d’hébergement et de soins à longue durée (CHSLD), les personnes vivant dans les résidences pour aînés (RPA) et le personnel de la santé, comme ce sera le cas un peu partout au pays.

La Dre MConnery précise que le vaccin à lui seul ne pourra pas endiguer le virus d’un claquement de doigts. La population devra être patiente et surtout prudente au cours des prochains mois.

Le vaccin, c’est une très bonne nouvelle, c’est une très bonne façon d'enrayer [la COVID-19]. Par contre, c’est un outil qui va nous aider, mais qui va prendre du temps, prévient la Dre McConnery.

L’Outaouais dans la bonne direction

Par ailleurs, la santé publique locale a brossé un portrait plutôt encourageant de l’évolution de la pandémie de COVID-19 à l’heure actuelle en Outaouais.

Une femme accorde une entrevue via vidéoconférence.

Dre Brigitte Pinard, directrice de la santé publique au CISSS de l’Outaouais.(archives)

Photo : Radio-Canada

C’est la première fois depuis la bascule en zone rouge du 10 octobre dernier que nous avons une baisse de cas et d’éclosion. Le nombre d’hospitalisations est aussi à la baisse [...] La région est partie dans une tendance favorable. On est partis dans la bonne direction, a affirmé Dre Brigitte Pinard, directrice par intérim de la santé publique au CISSS de l’Outaouais.

« Ça démontre aussi que c’est possible de ralentir la vague en appliquant les mesures actuelles »

— Une citation de  Docteure Brigitte Pinard, directrice par intérim de la santé publique au CISSS de l’Outaouais

Dans son bilan quotidien, le CISSS de l’Outaouais a rapporté 27 nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire, jeudi. Depuis le début de la pandémie, 3 833 personnes ont contracté le virus et 89 personnes en sont mortes.

Situation inquiétante dans deux MRC

La situation demeure cependant préoccupante dans les MRC de Papineau et de la Vallée-de-la-Gatineau. 

Le CISSS de l'Outaouais rapporte 23 cas actifs au CHSLD La Petite-Nation, soit quatre cas de plus que dans le bilan précédent. De nouveaux cas ont aussi été observés dans des résidences pour aînés dans les deux MRC

La situation actuelle dans ces deux MRC qui sont situées en zone orange, en particulier celle de Papineau, est inquiétante et ça demande une vigilance rehaussée. Nous recommandons fortement à la population d’éviter les contacts sociaux non essentiels, a mis en garde la Dre Pinard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !