•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les facultés de l'Université de l'Alberta donnent leur avis sur la restructuration

Devant du bâtiment, un jour ensoleillé d'été avec des zones d'ombres. On peut lire l'inscription Faculté Saint-Jean sur le côté.

Le modèle choisi par le Conseil des facultés garantit l'autonomie académique du Campus Saint-Jean (archives).

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Radio-Canada

Parmi les trois scénarios de restructuration possibles, le Conseil des facultés de l'Université de l’Alberta s’est prononcé en faveur du modèle dit des « collèges ».

Ce scénario prévoit que les 13 facultés soient regroupées en 3 « collèges » : un premier pour les sciences de la santé, un deuxième pour les sciences naturelles et appliquées et enfin un dernier pour les sciences humaines et sociales.

Ce modèle de restructuration prévoit également un regroupement des services administratifs dans chacun des collèges.

Le Conseil des facultés recommande qu’il y ait un doyen à la tête de chaque faculté et que chaque « collège » soit dirigé par un Conseil des doyens en collaboration avec le recteur de l'université.

Cela représente un énorme changement par rapport à la façon dont l'université est organisée [actuellement], reconnaît le président de l'université, Bill Flanagan.

Dans ce scénario, le Campus Saint-Jean opère séparément. Son autonomie académique est maintenue.

Les recommandations du Conseil des facultés seront soumises au Conseil des gouverneurs lors de sa réunion, vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !