•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des habits griffés pour chats et chiens

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un chien habillé dans un commerce.

La petite Ember porte du Chanel.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Radio-Canada

Une nouvelle boutique de prêt-à-porter pour chiens et chats, Griffés distingués, a ouvert ses portes à Saguenay.

Il s'agit de la première du genre dans la région à proposer une mode canine faite entièrement au Québec. De plus, la ligne de vêtements pour chats est d'ailleurs faite par une couturière de la région.

Des manteaux, des cotons ouatés, en cuir ou en tissu imperméable, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les tailles. On en a beaucoup pour les petits chiens à partir de deux à trois livres. Ça peut aller jusqu'à 50 livres, mais c'est sûr que la majorité des gens qui habillent leur chien, ils en ont des petits, mais pour les gros chiens, j'ai des colliers, des foulards. Ensuite, j'ai beaucoup de vêtements pour les chats, pour les sphynx, énumère Pascale Roy, propriétaire de la boutique.

Une femme dans un magasin de vêtements pour chats et chiens.

La propriétaire de Griffés distingués, Pascale Roy

Photo : Radio-Canada

Le commerce est situé dans les locaux du Complexe canin du Saguenay, sur le boulevard du Royaume. Même si Pascale Roy a démarré son entreprise en pleine pandémie, elle n'a eu aucune difficulté à trouver des clients.

Ça fait un mois que je suis ouverte, mais ça commence vraiment. J'ai des clients qui sont déjà récurrents, que ça fait deux et trois fois qu'ils viennent et qui me disent que ça manquait, qu'ils n'avaient pas d'endroit où trouver des beaux vêtements de qualité puis quand même abordables, poursuit la femme d'affaires.

La majorité des articles sont à des prix accessibles, mais il y a aussi une collection de luxe pour ceux qui veulent gâter leur fidèle compagnon à quatre pattes. Pascale Roy est la première à se lancer dans cette industrie au Saguenay-Lac-Saint-Jean avec des produits essentiellement québécois.

Je suis malade des animaux, de la mode. Le design, les couleurs, tout le monde me dit que je suis à ma place, dans mon élément. Et puis oui, je suis vraiment dans mon élément, conclut la passionnée des animaux.

D'après un reportage de Flavie Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !