•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le caribou forestier en péril sur la Côte-Nord

Un caribou forestier.

En Moyenne-Côte-Nord, le ministère a dénombré 102 caribous (archives).

Photo : Gilles Morin

Laurence Royer

La baisse du nombre de caribous forestiers sur la Côte-Nord préoccupe le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) : en Moyenne-Côte-Nord, les populations sont si faibles que le ministère craint le pire.

Au début de l’année 2020, le MFFP a réalisé des inventaires aériens des populations de caribous dans deux secteurs qui sont séparés par la rivière Moisie, explique la biologiste à la direction de la gestion de la faune de la Côte-Nord du MFFP, Sandra Heppell.

La rivière Moisie va faire en sorte que les caribous qui se trouvent à l’est et à l’ouest ont peu d’échanges, ajoute-t-elle.

La situation est particulièrement inquiétante à l'est de la rivière, en Moyenne-Côte-Nord, où 102 caribous ont été dénombrés. Selon les estimations du ministère basées sur les inventaires aériens et les données provenant de colliers GPS, il pourrait toutefois y en avoir jusqu'à 175.

Sandra Heppell affirme que les populations dans cette région n’ont jamais été si faibles.

C’est la plus faible densité de caribous qui a été recensée sur la Côte-Nord. Il n’y a pas beaucoup de faons dans ce secteur-là non plus. Ça fait en sorte que ça pourrait compromettre à long terme le maintien du caribou dans ce secteur-là, explique la biologiste.

La carte des secteurs à l'étude par le ministère.

La carte des secteurs à l'étude par le ministère.

Photo : MFFP

Dans le secteur Manicouagan, à l’ouest de la rivière Moisie, 253 caribous ont été recensés. Toutefois, puisque l’inventaire a été interrompu en raison de la pandémie de COVID-19, le ministère affirme que le taux de détection est imparfait et qu’il pourrait y avoir jusqu'à 434 caribous sur ce territoire.

On n’a pas pu survoler l’ensemble du territoire de la Manicouagan en raison de la pandémie de COVID-19, explique Sandra Heppell. On a dû interrompre les travaux. Le MFFP prévoit terminer la collecte de données dans ce secteur à l’hiver 2021.

Comment sauver le caribou forestier?

La principale menace des populations de caribous forestiers est la construction de chemins forestiers, soutient le ministère.

Des troncs d'épinettes coupés au pied d'une forêt.

Des troncs d'épinettes coupés au pied d'une forêt.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie: Association forestière de la Côte-Nord

Sandra Heppell affirme que des mesures seront déployées pour limiter l’impact de l’exploitation forestière sur le caribou.

Le ministère est en train d’élaborer une stratégie qui devrait être mise en œuvre en 2021. Il va s’assurer qu’on limite la progression du taux de perturbation. Cette stratégie repose sur la protection de massifs importants pour le caribou à long terme et la fermeture de chemins après la coupe forestière.

Dans le secteur de la Moyenne-Côte-Nord, entre la rivière Moisie et le lac Magpie, c’est la première fois que le territoire à l’étude était survolé. Les données récoltées au début de l’année par le ministère sont donc comparées avec d’autres études effectuées sur des portions différentes du même territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !