•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un collectif d’artistes serait derrière le monolithe de l’Utah

Ces derniers jours, ce type d’œuvre artistique s’est multiplié à travers le monde.

Un monolithe en métal est planté dans le désert et deux hommes marchent aux alentours.

Des biologistes ont découvert un mystérieux monolithe argenté dans le désert de l'Utah.

Photo : Associated Press

Radio-Canada

L’identité de l’artiste derrière le monolithe trouvé dans un canyon de l’Utah aurait-elle été dévoilée? Le collectif The Most Famous Artist, originaire du Nouveau-Mexique, a revendiqué la paternité de cette installation artistique qui a engendré de multiples copies dans le monde.

Dans une série de photos et de messages cryptiques publiés sur son compte Instagram (Nouvelle fenêtre), le collectif semble dévoiler les dessous de la création de cette œuvre qui a fasciné la planète. L’une des publications montrant le monolithe de l’Utah indique même que des structures similaires sont à vendre au prix de 45 000 $ US la pièce. Pour les personnes intéressées, le montant inclurait aussi la livraison.

The Most Famous Artist, fondé par un créateur nommé Matty Mo, est reconnu pour ses installations qui s’approchent des coups de théâtre et qui remettent en question la signification et la valeur accordées à l’art. Par le passé, le collectif a notamment transformé la fameuse affiche Hollywood qui surplombe Los Angeles en « Hollyweed (Nouvelle fenêtre) ».

À la mi-novembre, des biologistes de l’Utah ont trouvé un monolithe métallique de trois mètres dans une partie désertique du comté de San Juan. Le mystère entourant sa découverte a mené à de multiples théories, incluant celle d’un message laissé par des extraterrestres. L’installation a disparu le 27 novembre dernier.

L’idée fait boule de neige

Depuis quelques jours, plusieurs personnes ont récupéré le concept et des monolithes ont été érigés en Roumanie, en Californie, en Angleterre, en Allemagne, en Espagne et même au Manitoba (Nouvelle fenêtre). Dans certains cas, les structures sont disparues aussi subitement qu’elles sont apparues.

Ces découvertes sont devenues virales sur les réseaux sociaux et alimentent cette réflexion sur la place de l’art dans l’espace public. Plusieurs ont aussi fait le lien entre ces structures et celles retrouvées dans 2001, l’odyssée de l’espace, film de Stanley Kubrick et roman d’Arthur C. Clarke. Dans cette fiction, d’étranges monolithes extraterrestres accélèrent grandement les progrès de l’humanité.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Mashable

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !