•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 13 décès supplémentaires au Manitoba, des vaccins en route

Des précisions concernant la vaccination au Manitoba sont attendues mercredi.

Le Dr Roussin en gros plan.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a déclaré que l'arrivée de vaccins constituait une lueur d’espoir, mais qu'il ne fallait pas baisser la garde.

Photo : La Presse canadienne / David Lipnowski

Le Manitoba enregistre 13 décès supplémentaires et 245 nouveaux cas de COVID-19 mardi, annoncent les autorités sanitaires provinciales.

Au total, 420 Manitobains ont succombé à la maladie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 13,3 % à l’échelle de la province, et à 13,9 % à Winnipeg.

Faits saillants :

  • 5379 cas actifs mercredi

  • 13 577 personnes guéries à ce jour

  • 311 personnes à l’hôpital, dont 38 aux soins intensifs

  • 420 décès attribuables à la COVID-19

  • 19 376 personnes ont eu la COVID-19 depuis le début de la pandémie

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 126

  • Prairie Mountain : 29

  • Santé Sud : 33

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 34

  • Nord : 23

Ces nombres sont intenables, a répété le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, qui accompagnait le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin, lors d’une conférence de presse. Les deux hommes ont, par ailleurs, annoncé un prolongement des restrictions en place jusqu’au 8 janvier.

Les 13 décès annoncés mardi :

  1. Un quadragénaire de Winnipeg
  2. Un septuagénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion au Charleswood Care Centre)
  3. Une octogénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion au Charleswood Care Centre)
  4. Une octogénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion au Charleswood Care Centre)
  5. Un octogénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion au Charleswood Care Centre)
  6. Une octogénaire de Winnipeg
  7. Une nonagénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion à Holy Family Personal Care Home)
  8. Une nonagénaire de Winnipeg
  9. Une nonagénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion à Park Manor Care Home)
  10. Un nonagénaire de Winnipeg (cas lié à l’éclosion à Centre de santé Misericordia)
  11. Un octogénaire de Santé Sud (cas lié à l’éclosion à Greendale Estates)
  12. Une nonagénaire de Santé sud (cas lié à l’éclosion à Rest Haven Care Home)
  13. Une centenaire de Prairie Mountain (cas lié à l’éclosion à Fairview Personal Care Home)

Depuis le début du mois de février, 375 667 tests de dépistage ont été effectués, dont 2245 lundi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours, et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Nouvelle éclosion à l’Hôpital Grace

Les responsables de la santé publique annoncent qu’une éclosion de COVID-19 a été déclarée dans l’unité 3 Sud de l’Hôpital Grace, à Winnipeg. Le niveau de riposte à la pandémie de l’endroit est haussé à critique (rouge), conformément au Système de riposte à la pandémie #RelanceMB.

Les éclosions survenues à l’Hôpital général Lakeshore, à Ashern, et au Centre correctionnel de Headingley, à Headingley, ont officiellement pris fin.

Changements pour des centres de dépistage

La clinique de dépistage mobile située au 1181, avenue Portage, à Winnipeg, fermera le 11 décembre. À compter du 14 décembre, un nouveau centre de dépistage sans rendez-vous sera accessible au Garrick Centre (330, rue Garry, à Winnipeg), de 8 h à 16 h, sept jours sur sept.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Des vaccins en route

Brian Pallister a déclaré, pendant la conférence de presse, qu’une première livraison de vaccins est en route. Il a, par ailleurs, ajouté que le nombre de doses du vaccin de Moderna, qui pourrait être approuvé très bientôt par Santé Canada et qui seront distribuées au Manitoba, a été augmenté de 15 % pour prendre en compte le fait que la province compte de nombreux Autochtones.

Nous avons eu la confirmation tard [lundi] soir que notre nombre de vaccins Moderna a été augmenté. Au lieu de 66 000 doses, nous nous attendons à recevoir 75 600 doses au cours du premier trimestre [2021], a-t-il affirmé.

Contrairement au vaccin de Pfizer/BioNTec, qui pourrait être distribué au Canada dès la semaine prochaine et qui doit être entreposé dans des congélateurs de -60 degrés Celsius à -90 degrés Celsius, le vaccin de Moderna est plus facile à transporter.

Le premier ministre a estimé qu’il s’agissait d’une bonne nouvelle pour les Premières Nations éloignées et qu’un tel changement était dû au travail des chefs autochtones.

Le Dr Roussin a déclaré que cette nouvelle constituait une lueur d’espoir, mais a insisté sur le fait que l’arrivée potentielle de vaccins ne change pas la nécessité de se conformer aux ordonnances de santé publique.

Avec un haut niveau du respect des ordonnances de santé, nous pouvons commencer à reprendre certaines des activités que nous apprécions, a-t-il souligné.

Le Manitoba devrait dévoiler mercredi plus d’information concernant son plan de vaccination. Brian Pallister a affirmé que la liste des personnes prioritaires sera, entre autres, dévoilée.

Le point sur les amendes :

Quatre-vingt-cinq amendes totalisant 122 046 $ ont été remises au Manitoba pour non-respect des ordonnances sanitaires du 30 novembre au 6 décembre.

  • 9 amendes de 5000 $ ont été remises à des entreprises
  • 53 amendes de 1296 $ ont été remises à des particuliers
  • 15 amendes de 298 $ ont été remises pour non-port du masque dans un lieu public intérieur
  • 8 amendes ont été remises par les Services de police des Premières Nations du Manitoba.

Par ailleurs, 285 avertissements ont été remis.

Depuis le mois d’avril, 913 avertissements et 450 amendes ont été remis au Manitoba, pour un total de 683 000 $ d’amendes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !