•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault n'exclut pas un nouveau confinement

Legault en conférence de presse.

Le premier ministre François Legault n'envisage pas, pour l'instant, d'imposer un nouveau confinement, mais ne l'exclut pas complètement.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre du Québec, François Legault, n’exclut pas de décréter un second confinement, mais assure que cela n’est pas envisagé dans l’immédiat.

Est-ce qu’on doit aller plus loin dans la contrainte? On suit chaque jour l’évolution de la pandémie. On en discute avec la santé publique, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Montréal, mardi matin.

« On n’exclut rien, mais il n’y a pas de décision de prise à ce moment-ci d’en faire plus pour fermer l’économie que ce qu’on a déjà annoncé. »

— Une citation de  François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre répondait à l'appel de 75 experts en santé, en économie et en sciences sociales qui lui ont demandé lundi de profiter de la pause des Fêtes pour fermer tous les services non essentiels de la province.

M. Legault a réitéré que son gouvernement cherchait à trouver un équilibre entre les impératifs de santé publique et la nécessité de préserver le fonctionnement de l’économie.

Je continue à faire mon appel à toutes les entreprises québécoises, toutes celles qui sont capables de fermer, toutes celles qui sont capables de fonctionner par télétravail, s’il vous plaît, faites-le pendant le temps des Fêtes. Ça pourrait casser cette deuxième vague qui est très forte, partout au Canada, partout dans le monde.

La cheffe libérale Dominique Anglade affirme aussi qu'il s'agit là d'une option qu'il serait toutefois préférable d'éviter.

« J’aimerais qu’on soit capables d’éviter d’avoir à reconfiner tout le monde. Cela dit, je suis bien consciente de l’augmentation que l’on voit aujourd’hui des cas, et il faut des mesures additionnelles pour limiter la propagation. »

— Une citation de  Dominique Anglade, cheffe de l'opposition officielle

Selon elle, le gouvernement doit adopter des moyens supplémentaires pour tenter de freiner la propagation de la maladie. Elle demande à François Legault de recourir davantage aux tests de dépistage rapide et d'améliorer la ventilation dans les écoles.

La co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a abondé dans le même sens. Quand on regarde la situation dans laquelle nous sommes présentement, c’est clair qu’on ne fait pas tout ce qui est nécessaire, a-t-elle observé.

Ce qui est soulevé là comme hypothèse, soyez assurés que c’est une question qu’on va poser à M. Arruda, a-t-elle indiqué en référence au témoignage annoncé du directeur national de santé publique en commission parlementaire. Est-ce qu’il n’y a pas là une piste de solution pour être certain d’aplatir la courbe?

Le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon s'en est aussi remis à la science pour trancher ce débat.

C’est à la santé publique de nous dire si les données qu’on a présentement justifient une mesure. Évidemment, toute autre possibilité doit être considérée avant de se rendre là, a-t-il déclaré.

Je pense que ce n’est même pas une décision politique, c’est une décision que chacun doit prendre, a pour sa part plaidé le président de l'Association des médecins hématologues et oncologues du Québec, Martin Champagne, lors d'une entrevue accordée à ICI RDI.

Rappelant la surmortalité liée aux retards diagnostiques des cancers, M. Champagne avance que c’est l’entourage immédiat – c’est votre frère, votre sœur, votre mère ou votre père – qui risque de payer de sa vie cette chose-là. Les gens doivent demeurer très prudents pendant le temps des Fêtes.

Plus de 1500 nouveaux cas

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec fait état mardi de 1564 nouveaux cas de COVID-19 dans la province et de 36 décès de plus, portant le bilan à 7313 morts depuis le début de la pandémie.

C'est un total de 154 740 infections qui ont été recensées depuis le début de la pandémie au Québec.

Des 36 décès, 12 sont survenus au cours des dernières 24 heures, alors que 22 ont été enregistrés au cours de la période comprise entre le 1er et le 6 décembre, et deux autres avant le 1er décembre.

Le nombre des hospitalisations a augmenté de 17 par rapport à la veille, avec un cumul de 835 dans les hôpitaux de la province.

De ce nombre, 9 patients de plus ont rejoint les soins intensifs pour un total de 114 au sein de ces unités dans les hôpitaux de la province.

Le réseau de la santé a procédé à 25 008 tests de dépistage pour un total de 4 133 635.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !