•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination contre la COVID-19 pourrait s'amorcer à la fin décembre en Gaspésie

Des fioles de vaccins posées sur une table.

Les premières doses du vaccin contre la COVID-19 pourraient être acheminées en Gaspésie dès la fin décembre (archives).

Photo : Getty Images

Si le vaccin de Pfizer et BioNTech est homologué par Santé Canada, la Gaspésie pourrait recevoir ses premières doses de vaccins contre la COVID-19 d'ici la fin du mois de décembre.

C'est ce qu'a affirmé le directeur régional de la santé publique, Yv Bonnier-Viger, en entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure, mardi matin.

Il indique que la région pourrait recevoir une première livraison de 975 doses du vaccin de Pfizer/BioNTech afin d'amorcer la vaccination aux alentours du 21 décembre. Les Gaspésiens seraient ainsi vaccinés selon l'ordre de priorisation établi par Québec.

Les premières doses seraient administrées dans un des CHSLD de la péninsule, ça reste encore à confirmer, selon le directeur de la santé publique.

L'idée est de vacciner les personnes les plus vulnérables, et, évidemment, les personnes qui en prennent soin.

Une citation de :Yv Bonnier-Viger, directeur de la santé publique de la Gaspésie

Lors du dévoilement de son plan de vaccination, lundi, le ministère de la Santé et des Services sociaux a indiqué que chaque région aurait un site de vaccination. De nombreux détails restent cependant à peaufiner, explique le Dr Bonnier-Viger.

Le problème que nous avons [...] c'est que c'est le produit de Pfizer qu'on doit utiliser et le produit arrive congelé à -70 degrés centigrades et doit rester congelé jusqu'à son utilisation ou presque. [...] Donc il faut planifier vraiment au-delà des gens qui sont présents dans nos CHSLD.

Ledit vaccin doit aussi être conservé dans un congélateur dont la Gaspésie n'aura qu'un seul exemplaire, du moins au début. Ainsi, le congélateur et les doses de vaccins devront être constamment déplacés pour aller toucher les clientèles vulnérables qui recevront le vaccin en priorité.

Il faut vraiment s'asseoir et réfléchir correctement parce qu'on ne peut pas se permettre de perdre de doses.

Une citation de :Yv Bonnier-Viger, directeur régional de la santé publique

Ordre de priorité pour la vaccination

  • Résidents des CHSLD
  • Travailleurs de la santé
  • Aînés vivant en résidence privée pour aînés
  • Communautés isolées

    Source : gouvernement du Québec

Le vaccin qui doit être utilisé requiert deux doses administrées à 21 jours d'intervalle.

Les Îles seront priorisées

Par ailleurs, les résidents des Îles-de-la-Madeleine devraient faire partie des clientèles priorisées dans le déploiement des vaccins, selon le Dr Bonnier-Viger, puisque l'archipel constitue une communauté isolée.

Les Îles risquent de recevoir le vaccin de Moderna, selon lui, puisqu'il se conserve à une température de -20 degrés et peut donc être gardé dans un congélateur standard.

On nous a dit que probablement fin décembre, le Moderna serait disponible, indique-t-il.

Tout cela reste cependant conditionnel à l'approbation des vaccins par Santé Canada, mais laisse présager, pour la première fois en neuf mois de pandémie, la lumière au bout du tunnel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !