•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cirque Éloize fait du cinéma

L'acrobate est dans les airs, suspendue à un tissu bleu. Elle fait le grand écart et tient sa jambe gauche par les mains.

Une acrobate dans le spectacle « Hotel » du Cirque Éloize

Photo : Pierre Manning – Shoot Studio

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Si les arts de la scène sont mis au repos forcé en raison de la pandémie, le Cirque Éloize a fait travailler des artistes en produisant le film Sept moments de joie, qui sera offert en ligne pendant la période des Fêtes.

Cette production est une incursion dans l’esprit de sept chorégraphes aux univers très différents. Ivanie Aubin-Malo, Virginie Brunelle, Claudia Chan Tak, Christian Garmatter, Axelle Munezero, Manuel Roque et Edgar Zendejas donnent vie à de courtes pièces de six à huit minutes, où se mélangent la danse et les arts du cirque.

Pour ce film, réalisé par Lilli Marcotte, le Cirque Éloize a travaillé avec le metteur en scène et directeur artistique Benoît Landry. Il y a aussi toute une portion documentaire, on a suivi le processus et on les a interrogés. La réalisatrice leur a posé des questions au sujet de leur travail et du thème de la joie. C’est vraiment un film, et non une captation de spectacle,explique Benoît Landry, en entrevue avec la chroniqueuse culturelle du 15-18, Catherine Richer.

Les billets se vendent 15 $. Tous les revenus seront versés à la Fondation Éloize, organisme à but non lucratif qui vise à contribuer au développement des arts de la scène. Le film pourra être visionné du 23 décembre 2020 au 6 janvier 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !