•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les essais olympiques canadiens en natation sur invitation seulement

Elle nage le papillon.

Penny Oleksiak prendra part aux essais.

Photo : Associated Press / Darko Bandic

La Presse canadienne

Les essais olympiques et paralympiques canadiens en natation accueilleront un nombre limité de participants afin de réduire le risque d'exposition à la COVID-19.

Les équipes canadiennes de natation pour les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo seront nommées à la suite de ces essais qui auront lieu du 7 au 11 avril au Toronto Pan Am Sports Centre.

Chaque course sera limitée à 20 nageurs qui auront, préalablement, reçu une invitation pour l’événement. Auparavant, les essais olympiques étaient ouverts à tous les nageurs canadiens enregistrés à un club.

En 2016, par exemple, il y avait eu 70 nageuses lors des essais du 100 m papillon.

Le format de la compétition changera également. Les nageurs ne se qualifieront plus pour la finale après des préliminaires et des demi-finales. Chaque épreuve sera composée de deux manches chronométrées de 10 nageurs chacune et les temps les plus rapides détermineront les gagnants.

Les courses paralympiques seront des finales multiclasse chronométrées avec un maximum de 15 nageurs par épreuve.

D’ici le 22 décembre, Natation Canada affichera une liste de nageurs admissibles à recevoir des invitations qui seront envoyées à partir du 6 janvier.

Pendant cette pandémie globale de la COVID-19, nous devons prioriser la santé et la sécurité tout en permettant les meilleures performances pour nos athlètes invités aux essais, a affirmé le directeur de la haute performance de Natation Canada, John Atkinson, lundi.

Les essais canadiens en eau libre prévus les 17 et 18 avril à Grand Cayman, aux îles Caïmans, sont annulés.

Les places du Canada pour la qualification olympique au marathon de natation, qui aura lieu les 29 et 30 mai à Fukuoka, au Japon, seront disputées à Toronto.

Nous ne prenons pas les décisions annoncées aujourd'hui à la légère, a déclaré Atkinson. Nous nous efforçons de nous assurer que tous les nageurs soient conscients des décisions et des raisons pour lesquelles nous les prenons, et de donner à nos athlètes le temps de planifier en fonction des décisions.

Bien que certaines décisions ne soient peut-être pas populaires, nous avons déterminé, après un long travail de réflexion portant sur plusieurs scénarios, qu'il s'agissait de la meilleure option.

Natation Canada a également annoncé qu'une équipe canadienne ne participera pas aux Jeux mondiaux universitaires d'été de 2021, qui se tiendront du 8 au 19 août, à Chengdu, en Chine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !