•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion dans un centre de soins : un syndicat critique la gestion de la province

Une pancarte bleue à proximité d'un stationnement indique le centre de soin de longue durée de Regina, l'Extendicare Parkside.

Le syndicat qui représente les employés du centre de soins Extendicare Parkside de Regina croit que le gouvernement aurait pu prévenir la situation avec une intervention adaptée à la crise. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le syndicat qui représente les employés du centre de soins Extendicare Parkside de Regina, qui en est aux prises avec un important foyer de contagions de la COVID-19, dit que la situation aurait pu être évitée par une intervention appropriée du gouvernement.

La présidente du Syndicat international des employés de service (SEIU-West), Barbara Cape, croit que l'éclosion aurait pu être atténuée grâce à une action du gouvernement en réponse à la crise.

Elle déplore notamment le manque de ressource offert aux travailleurs.

Selon Barbara Cape, depuis le début de la pandémie, le centre de soins ne fournissait pas les masques recommandés par le médecin hygiéniste en chef de la province. Au lieu des masques chirurgicaux, le personnel a plutôt reçu des masques destinés aux personnes aux prises avec des allergies, explique-t-elle.

Le centre de soins a du mal à obtenir les ressources dont il a besoin, que ce soit pour le personnel ou les résidents. Obtenir du simple désinfectant pour les mains est compliqué, explique-t-elle.

Une plaque indique la direction du foyer de soins de longue durée, Extendicare Parkside.

Entre lundi et vendredi, les cas de COVID-19 sont passés de 54 à 90 au foyer de soins de longue durée, Extendicare Parkside à Regina.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Selon Barbara Cape, le ministère de la Santé aurait dû faire un suivi afin de s’assurer que le centre de soins de longue durée ait toutes les ressources nécessaires afin de prévenir les crises comme celle qui survient actuellement au sein de l’établissement.

Cela fait maintenant 10 mois que nous sommes dans une pandémie et ce n'est que maintenant que les ressources adéquates sont mises en avant alors que le centre fait face à une éclosion, dit-elle.

Dans une déclaration écrite, un porte-parole du centre de soins affirme que le personnel sur place reçoit le matériel approprié au début de chaque quart de travail.

Nos équipes reçoivent régulièrement une formation sur les meilleures pratiques en matière de protection personnelle afin de les aider à assurer leur sécurité et celle de nos résidents, ajoute le porte-parole.

Paul Merriman s'adresse aux journaliste lors d'une conférence de presse à Regina.

Paul Merriman s'est dit inquiet par la situation et entend s'assurer que les besoins dans la province soient consolidés. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Le ministère de la Santé n’a pas répondu aux demandes d'entrevue, mais le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman, a précisé lundi lors d’un point de presse être inquiet par la situation vécue au centre de soins de longue durée de Regina.

Il entend notamment réorganiser certains secteurs du domaine de la santé afin de venir prêter main-forte là où il y a des besoins, en laissant entendre que l’Extendicare Parkside de Regina devrait obtenir du renfort.

Récemment, 90 résidents de Parkside ont été déclarés positifs à la COVID-19, aux côtés de 34 membres du personnel. Trois personnes sont également décédées.

Avec les informations de Morgan Modjeski, Guy Quenneville et de Heidi Atter

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !