•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confondu avec Mark Donnelly, un journaliste britannique est fustigé par les internautes

Mark Donnelly lève le pouce droit en l'air.

Mark Donnelly, l'ancien chanteur d'hymne des Canucks

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Un journaliste sportif britannique du nom de Mark Donnelly a reçu de nombreux messages déroutants sur son compte Twitter, car des internautes l’ont confondu avec l'ancien chanteur d'hymne des Canucks de Vancouver.

Congédié pour avoir décidé de chanter lors d'un rassemblement contre les restrictions imposées par les autorités sanitaires, l'ancien chanteur des Canucks a suscité de vives réactions sur la toile.

Par ailleurs, lors du rassemblement pour la liberté au centre-ville de Vancouver, Mark Donnelly a expliqué qu'il avait décidé de chanter, car il remet en question les protocoles de verrouillage draconiens.

Mais même s'il n’a pas de compte Twitter, il a été pris pour un autre par les internautes.

C'est ainsi que le journaliste britannique Mark Donnelly s'est réveillé samedi matin avec une salve de notifications sur son téléphone. Chargé de couvrir l'équipe de soccer de Sunderland, dans le nord-est de l'Angleterre, le reporter pensait avoir manqué une annonce importante concernant l'équipe ou avoir fait quelque chose de terrible la veille.

Puis, il a réalisé en menant une recherche sur Internet qu'il portait le même nom que l'ancien chanteur des Canucks. J'ai très vite compris en regardant une recherche rapide sur Google ce qui s'était passé, a déclaré Donnelly.

Une situation réglée

Le journaliste sportif a vite clarifié l'erreur sur Twitter et peu de temps après, le ton des messages qu'il a reçus a changé : J'ai reçu beaucoup de tweets sympathiques et très gentils de beaucoup de gens.

Le journaliste Mark Donnelly pense qu'il pourrait changer sa photo de profil Twitter pour une photo où l’on voit mieux son visage.

Il dit qu'il pourrait aussi préciser qu'il n'est pas Canadien.

Avec les informations de Maryse Zeidler

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !