•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’est du Bas-Saint-Laurent officiellement en rouge

Chargement de l’image

Les résidents des secteurs passant en zone rouge devront donc fêter Noël sans organiser de rassemblements (archives).

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les MRC Rimouski-Neigette, de La Matanie, de La Mitis et de La Matapédia sont en zone rouge à compter d'aujourd'hui.

Les résidents de ces régions devront se soumettre à des mesures sanitaires plus contraignantes.

Dans les zones rouges, tous les rassemblements privés ou publics sont interdits. De plus, les salles de spectacles, les cinémas, les bars ainsi que les gyms doivent fermer leurs portes. Les restaurants doivent aussi fermer leur salle à manger.

Chargement de l’image

Plusieurs services devront fermer lors du passage de la région en zone rouge.

Photo : Radio-Canada

Selon la santé publique, à moins d’un revirement de situation, la région sera toujours en zone rouge dans le temps des fêtes. Ainsi, les rassemblements pour célébrer y seront interdits.

Augmentation des cas

Le Bas-Saint-Laurent était en zone orange depuis deux mois. C’est l’importante augmentation des cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent, principalement dans la MRC de Rimouski-Neigette, qui explique la décision de la santé publique de resserrer les mesures.

Dans la dernière semaine, soit de lundi dernier à dimanche, 192 cas de COVID-19 ont été recensés au Bas-Saint-Laurent, et 141 d'entre eux proviennent de la MRC de Rimouski-Neigette. Dimanche encore, 14 cas ainsi qu'un décès se sont ajoutés au bilan du Bas-Saint-Laurent.

De nombreuses éclosions sont à l’origine de cette augmentation. Des appels au dépistage ont d'ailleurs été lancés à Rimouski, notamment auprès des clients du bar La P'tite Grenouille, du restaurant Normandin, du bar Ti-Québec et du Club santé 2000.

La faible transmission dans le KRTB et l'efficacité du traçage et du dépistage dans ces secteurs en plus d'une adhésion aux mesures sanitaires plus forte dans l’ouest a toutefois motivé la santé publique à conserver l'ouest du Bas-Saint-Laurent en zone orange.

Chargement de l’image

Le directeur de la santé publique au Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc

Photo : Radio-Canada / Ariane Perron-Langlois

Grogne dans la Matapédia

Dans ce contexte, de nombreux résidents de la MRC de La Matapédia, qui entre aussi en zone rouge, sont dans l’incompréhension. Un seul nouveau cas de COVID-19 y a été enregistré dans la dernière semaine et seuls 27 cas ont été enregistrés dans la Matapédia depuis mars dernier.

Chargement de l’image

La moitié du Bas-Saint-Laurent est maintenant en zone rouge.

Photo : Radio-Canada

Le maire de Matane, Jérôme Landry, est lui aussi déçu de cette décision de la santé publique.

De leur côté, les élus du KRTB demandent à leurs citoyens de redoubler de prudence et d’éviter les déplacements inutiles vers les zones rouges même si elles sont à proximité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !