•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Témoignage du citoyen qui a trouvé le colis suspect à Chicoutimi

Une voiture de police dan une rue fermée.

Les enquêteurs du Service de police de Saguenay ont établi leur poste de commandement à l’extrémité de la rue Racine.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Radio-Canada

Clermont Tremblay possède un immeuble sur la rue Racine. Il fait régulièrement le « tour du propriétaire » autour de sa bâtisse pour s’assurer que tout va bien, or vendredi sa découverte aurait pu prendre une tournure fâcheuse.

Je fais souvent le tour de ma bâtisse parce qu'on est comme dans un secteur assez mouvementé et j'avais remarqué qu'il y avait une planche de bois qui était au bout de mon trottoir , dit-il.

J'ai dit bon une autre affaire que je vais ramasser que je vais aller mettre dans un conteneur! Quand je suis arrivé pour la sortir, c'était lourd. Je l'ai ouvert [ le colis ] et c'est là en fait que j'ai aperçu une batterie connectée avec des fils qui rentraient dans une autre boîte.

Clermont Tremblay, propriétaire d’un immeuble sur la rue Racine

Dès qu’il a vu le système à l’intérieur du sac de sport qu’il venait de ramasser, M. Tremblay s’est tout de suite dit On ne touche pas à ça !.

Un homme se trouve devant un immeuble.

Clermont Tremblay a trouvé le sac de sport proche de sa bâtisse.

Photo : Radio-Canada

Il a directement contacté le Service de police de Saguenay qui, après avoir érigé un périmètre de sécurité, a demandé l'aide des techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec.

L'opération policière a nécessité l'évacuation de 500 personnes.

Le sac de sport, qui se trouvait entre deux bâtiments de la rue Racine à Chicoutimi, renfermait plus précisément trois batteries de triporteur, des fils électriques et un boîtier, un contenu considéré comme dangereux par la police.

Opération de la SQ

À leur arrivée, les techniciens en explosifs de la SQ ont déployé un robot téléguidé pour contenir le colis.

Le robot a plusieurs capacités. D'abord, il a une capacité d'aller s'approcher très près, de prendre des photos et des rayons X de l'engin et d'être capable d'identifier ce qu'il y a à l'intérieur. Il a aussi la capacité, évidemment, d'apporter les outils pour faire une déflagration sur la bombe , comme l’explique l’ex-directeur général adjoint de la Sûreté du Québec, Marcel Savard.

Un robot est déployé.

Le robot a été déployé vers 20h45.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Après environ 90 minutes de travail et d'analyse, les techniciens ont décidé de faire exploser le sac de sport à l’aide du robot.

Que faire si vous trouvez un colis suspect?

  • Ne pas toucher le colis
  • Prendre une photo pour les policiers
  • Appeler les services d’urgence le plus tôt possible

Selon un reportage de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !