•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Illumi ouvert à 2400 piétons par soir, sans l'aval de la santé publique

Le parcours lumineux de Cavalia à Laval a pris cette initiative parce que d'autres activités extérieures pour piétons sont ouvertes.

un paysage d'animaux et d'arbres illuminés et multicolores figés dans la neige

Illumi est un parcours payant de 3 kilomètres à Laval qui permet aux visiteurs d'admirer des structures lumineuses.

Photo : Cavalia

Alors que le Jardin botanique de Montréal est maintenu fermé en raison de ses parcours piétonniers, des centaines de visiteurs peuvent dorénavant déambuler à pied dans les parcours lumineux d'Illumi, créés par Cavalia, à Laval. Une réouverture aux piétons qui n'a pas été autorisée par la santé publique, a appris Radio-Canada.

En raison de la pandémie, Illumi avait transformé son parcours lumineux pour n'accueillir que des visiteurs en voiture mais, depuis mercredi, les piétons sont de nouveau acceptés.

Selon un courriel interne que nous avons obtenu, Cavalia compte augmenter le nombre de clients pour la fin de semaine à 200 piétons par demi-heure. Cela signifie que 2400 personnes à pied pourront faire la visite chaque soir, peut-on lire. Une famille met en moyenne une heure pour faire tout le parcours.

La santé publique n'a jamais donné le feu vert à cette réouverture aux piétons, confirme le CISSS de Laval.

Notre direction de santé publique n'a pas envoyé d'autorisation au promoteur d'Illumi pour qu'il puisse recommencer leur parcours à pied.

Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval

Nous avons joint au téléphone le producteur de Cavalia Jocelyn Langelier pour savoir qui lui a donné le feu vert. Il n'a pas voulu nous répondre et nous a renvoyé vers le directeur des relations publiques de Cavalia, Eric Paquette, qui n'a pas non plus voulu nous répondre à l'oral.

Dans un courriel, envoyé plus tard, M. Paquette explique qu'Illumi a pris la décision d’ouvrir son parcours extérieur pour piétons suite aux nombreux exemples d’activités extérieures qui opèrent.

Il cite Les jardins de Noël allemand devant l'Hôtel de ville de Québec ainsi que Luminothérapie et Jardins d'hiver, à Montréal. Le Partenariat du Quartier des spectacles affirme toutefois avoir obtenu l'aval de la santé publique.

Le porte-parole mentionne aussi les marchés de Noël, mais eux ont également obtenu une autorisation spécifique de la santé publique.

Cavalia tient à rappeler que son parcours est long de trois kilomètres, unidirectionnel, et que seules 400 personnes à la fois sont admises. C'est une expérience extérieure sécuritaire en temps de pandémie, affirme Eric Paquette.

Les visiteurs doivent aussi respecter une distanciation physique de deux mètres, porter un couvre-visage et désinfecter leurs mains à l'entrée.

Que dit le décret?

Le décret du 30 septembre, qui balise les rassemblements en zone rouge, a notamment suspendu les activités des institutions muséales, des jardins botaniques et des centres et parcs d’attractions. Il n'est pas facile de savoir si Illumi entre dans ces définitions.

Vendredi, la santé publique nationale a confirmé le maintien de la fermeture du Jardin botanique de Montréal malgré de vives critiques. Pour se justifier, le ministère de la Santé du Québec a expliqué que les raisons pour maintenir cet endroit fermé sont en lien avec les parcours piétonniers que l’on retrouve sur le site, car les risques de rassemblements devant les attractions et les toilettes et autres sont trop élevés.

La Ville de Montréal, la santé publique régionale, les députés locaux de Québec solidaire et de nombreux citoyens réclament la réouverture du Jardin botanique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !