•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la LCF au bobsleigh : Shaquille Murray-Lawrence rêve aux Olympiques

Shaquille Murray-Lawrence prend la pose avec son casque de bobeur au sommet d'une piste de bobsleigh.

Shaquille Murray-Lawrence s'est entraîné avec les membres de l'équipe canadienne de bobsleigh à Whistler, en Colombie-Britannique.

Photo : Gracieuseté de Shaq Murray-Lawrence

Shaquille Murray-Lawrence s'est lancé à la poursuite de son rêve olympique pendant la pandémie. Le Torontois a rangé ses épaulettes de joueur de football au profit d'un uniforme de bobeur et son pari lui réussit jusqu'à présent.

Murray-Lawrence, qui aurait évolué pour les Alouettes de Montréal en 2020 si la saison de la Ligue canadienne de football (LCF) n'avait pas été annulée, a appris il y a trois semaines qu'il avait officiellement été retenu au sein du programme national de Bobsleigh Canada Skeleton.

Si quelqu'un m'avait dit quand j'étais plus jeune qu'il pouvait entrevoir quelque chose comme ça pour moi dans le futur, je ne l'aurais jamais cru.

Une citation de :Shaquille Murray-Lawrence

Bien qu'il n'ait que récemment été initié au bobsleigh, l'Ontarien de 27 ans travaille tous les jours dans l'espoir de prendre part aux Jeux olympiques d'hiver en 2022, à Pékin, en Chine.

On m'a d'abord approché en 2017, à l'aube des Olympiques (de PyeongChang, en Corée du Sud), mais j'ai été impliqué dans un accident de voiture en septembre. Ça a ruiné ma saison de football et mes chances d'essayer le bobsleigh, raconte le Torontois.

Il y a quelques mois, les recruteurs de l'équipe canadienne de bobsleigh l'ont invité une nouvelle fois et Murray-Lawrence n'a pas hésité à sauter sur l'occasion.

Pour moi, ce serait une chance de pouvoir représenter mon pays. Je ne demande qu'à être un olympien, dit-il.

Quand il était plus jeune, Shaquille Murray-Lawrence excellait au football, mais aussi en athlétisme. S'il avait eu à parier sur le sport qui l'aurait mené aux portes des JO, c'est sur les épreuves de vitesse qu'il aurait misé. Pas sur le bobsleigh, loin de là.

Je me suis toujours vu sur la piste d'athlétisme aux Olympiques. J'ai des membres de ma famille qui ont été aux Jeux, et ils étaient en athlétisme aussi.

Obadele Thompson, l'oncle de Shaquille, a d'ailleurs remporté la première et seule médaille olympique de l'histoire de la Barbade à ce jour. À Sydney, en 2000, il avait mis la main sur le bronze à l'épreuve du 100 m avec un temps de 10,04 secondes.

Murray-Lawrence s'inspire de ces résultats. Il voit aussi des similitudes entre la façon de sortir des blocs lors d'une épreuve de 100 m et au début d'une course de bobsleigh.

Une transition plus commune qu'on ne le croit

Le demi offensif Shaquille Murray-Lawrence court avec le ballon sur le terrain d'entraînement des Alouettes au pied du mât du Stade olympique.

Shaquille Murray-Lawrence lors d'un entraînement avec les Alouettes de Montréal.

Photo : DOMINICK GRAVEL / Alouettes de Montréal

Le porteur de ballon des Alouettes n'est pas le premier joueur de football à tenter le coup avec le programme canadien de bobsleigh. Cette année seulement, deux autres joueurs de la LCF, Jay Dearborn et Kayden Johnson, ont aussi été choisis pour faire partie de la sélection nationale 2020-21 de Bobsleigh Canada.

Tout ça n'est pas le fruit du hasard.

Bobsleigh Canada recrute au sein de la Ligue canadienne de football d'aussi loin que je me souvienne, reconnaît Esther Dalle, coordonnatrice du recrutement national de la fédération.

On a toujours regardé de ce côté, mais cette année en particulier, à cause de l'annulation de la saison de football au Canada, on y a mis beaucoup plus d'efforts, ajoute-t-elle. En temps normal, la saison de la LCF chevauche le début du calendrier de compétitions internationales alors ce n'est pas idéal.

Par le passé, ils ont été nombreux à s'essayer. Le Québécois Samuel Giguère avait rejoint le programme canadien en 2012. Dexter Janke, un ami de Murray-Lawrence, en était aussi plus récemment.

Au chapitre des histoires à succès, Jesse Lumsden est l'un de ceux qui a le mieux fait en passant du football au bobsleigh, et Shaquille Murray-Lawrence le tient en haute estime pour cette raison.

Un an après avoir été initié au sport, Lumsden a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Vancouver, en 2010. Puis, il a fait de même en 2014 (Sotchi) et en 2018 (PyeongChang).

J'ai toujours su que les joueurs de football pouvaient passer au bobsleigh à cause de Jesse. En fait, c'est à cause de lui que je sais ce qu'est le bobsleigh, confie le Torontois.

Ces jours-ci, Shaquille Murray-Lawrence continue de parfaire sa préparation avec le reste de l'équipe nationale dans l'ouest canadien. Si le retour de la LCF se matérialise en 2021, le joueur des Alouettes espère qu'il pourra conjuguer ses deux projets sportifs parce qu'il n'est pas près de cesser de rêver aux Jeux olympiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !