•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Policier, il claque la porte et dénonce une dérive autoritaire des dirigeants français

Alexandre Langlois est policier dans les services de renseignement en France depuis 16 ans. Selon lui, les missions de la police ont basculé vers un contrôle social au détriment du respect du Code pénal. Écœuré par les actualités récentes, Alexandre Langlois vient de demander, avec grand bruit, à être relevé de ses fonctions.

Le projet de loi sur la sécurité globale et le passage à tabac du producteur de musique noir Michel Zecler le 21 novembre dernier ont fait déborder le vase du militant syndicaliste, qui dénonçait déjà de l’intérieur ce qu’il considère comme les dérives de la police nationale, mais surtout, de sa hiérarchie.

Quand il est rentré dans la police, il voulait prévoir les choses, éviter les drames, apporter de l'aide. Mais aujourd’hui, à la caméra de Radio-Canada, il dit ne plus pouvoir subir les pressions hiérarchiques et les commandes politiques.

Portrait d'Alexandre Langlois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !