•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cri du coeur d’un élève de 5e secondaire à François Legault

Étudiant à l'ordinateur avec des écouteurs.

Eliott Beaulieu doit suivre des cours à la maison un jour sur deux.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Poliquin

Radio-Canada

Eliott Beaulieu, un élève de l’école secondaire Val-Mauricie, adresse une lettre au premier ministre pour lui faire part de ses difficultés à l’école. Finissant, l’école à distance est particulièrement difficile pour lui alors qu’il vit avec un déficit d’attention et des difficultés d’apprentissage.

Dans sa lettre, le joueur de basketball insiste sur son besoin de soutien moral, psychologique et d’activité physique. Pour moi le sport était une raison d’aller à l’école [...], ce qui m’aidait à me concentrer, à persévérer, à surmonter mon anxiété et mes difficultés, écrit le jeune homme.

Je n’ai plus rien à aller chercher à l’école.

Eliott Beaulieu

Celui qui a gagné à deux reprises le prix de la persévérance scolaire songe maintenant à abandonner. Il se retrouve en situation d’échec en français, une matière essentielle pour l’obtention de son diplôme. Toute la situation me met dans un bateau qui est sur le point de chavirer, illustre Elliott Beaulieu.

De l’aide moins efficace

Tout au long de son parcours, il a demandé l’aide dont il avait besoin à ses enseignants. Même s’il estime être bien entouré, il sent que l’aide virtuelle ne lui convient pas. L’aide n’est pas là en vrai. C’est ça qui vient comme m’arrêter, exprime Eliott Beaulieu.

L’étudiant souhaiterait plus de support, mieux adapté à la situation de la pandémie. Eliott Beaulieu souhaite que sa lettre puisse faire connaître sa situation et celle de ses camarades de classe au premier ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !