•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Les restaurants du Yukon devront maintenir une liste de leurs clients

Une serveuse désinfecte une table dans un restaurant.

Les restaurants de Whitehorse ont mis la main à la pâte en nettoyant leurs espaces communs le plus fréquemment possible.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Radio-Canada

Attendez-vous à devoir donner vos noms et vos coordonnées la prochaine fois que vous irez manger au restaurant au Yukon. En raison de la nouvelle mesure annoncée par le le médecin hygiéniste en chef du territoire, les établissements du territoire seront tenus dès lundi de tenir une liste quotidienne de leurs clients.

Selon le Dr Brendan Hanley, cette mesure devrait faciliter la recherche de contacts du territoire lorsqu’un cas de COVID-19 est détecté.

Le gouvernement précise qu'un seul client par groupe sera tenu de fournir ses coordonnées que les établissements de restauration devront conserver pendant 30 jours.

Les informations seront fournies à l'équipe territoriale de contrôle des maladies transmissibles seulement lorsqu’une exposition au virus sera détectée.

Les restaurateurs ont été informés de cette nouvelle mesure mercredi, selon le gouvernement. 

Nous avons été très heureux de la collaboration avec les restaurants et bars du Yukon ainsi que de leur démonstration exemplaire des pratiques sécuritaires du COVID-19, explique le Dr Hanley. [La liste permettra aux] traceurs de contacts d'atteindre les contacts plus rapidement afin d’aider à empêcher toute transmission ultérieure.

Les restaurants du Yukon ont pu rouvrir au maximum de leur capacité cet été en suivant certaines restrictions et les normes sanitaires de distanciation physique.

Le médecin hygiéniste en chef Brendan Hanley derrière le micro.

Le médecin hygiéniste en chef Brendan Hanley n'écarte pas la possibilité de contamination communautaire au territoire.

Photo : Gouvernement du Yukon/Alistair Maitland

Des tests sur les contacts asymptomatiques

Dans une entrevue à la radio de CBC vendredi matin, le Dr Hanley a aussi dévoilé avoir commencé à faire subir des tests de dépistage du virus à certains Yukonnais sans symptômes dont les risques de contacts avec des cas positifs sont élevés.

Il s’agit d’une mesure préventive supplémentaire, selon le médecin hygiéniste en chef, qui réitère ne pas vouloir donner un faux sens de sécurité en permettant au Yukonnais sans symptômes de se faire tester.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !