•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2400 inspections de lieux en un mois à Winnipeg pour le respect des règles sanitaires

Deux hommes devant des drapeaux de la Ville de Winnipeg.

Il n'y a eu aucune interruption de service jusqu’à maintenant en raison de cas de COVID-19 au sein des employés de la Ville de Winnipeg, selon les autorités municipales.

Photo : Radio-Canada / Mohamed-Amin Kehel

Radio-Canada

Des agents de la Ville de Winnipeg ont effectué 2400 inspections à différents endroits de la capitale manitobaine, dont les commerces, au mois de novembre afin de s’assurer que les gens respectent les restrictions mises en place pour lutter contre la COVID-19.

La Ville de Winnipeg a remis 13 amendes pour un total de 36 788 $, selon le chef de la gestion des urgences du Service d'incendie et de soins médicaux d'urgence de Winnipeg, Jason Shaw, en conférence de presse vendredi avec le maire de Winnipeg, Brian Bowman.

Au total, neuf agents municipaux travaillent avec la province pour renforcer le message des autorités sanitaires. Les agents s’assurent de faire respecter l’interdiction de vendre des articles jugés non essentiels auprès des magasins.

Les Manitobains ne peuvent plus magasiner les articles jugés non essentiels depuis le 20 novembre. Les magasins non essentiels ont reçu l’ordre de fermer au moins jusqu’au 11 décembre.

Les magasins restant ouverts peuvent seulement vendre des articles comme des vêtements d’hiver ou des produits pharmaceutiques.

Tous les articles jugés non essentiels comme les livres, les jouets et les objets électroniques peuvent être commandés en ligne et récupérés à l’extérieur des lieux de vente.

Les contrevenants à ces mesures s’exposent à des amendes qui peuvent s'élever à 1296 $ pour les personnes, et à 5000 $, pour les entreprises.

Toutefois, selon la Ville, aucune contravention n'a été remise au cours de la dernière semaine.

Plusieurs employés de la Ville déclarés positifs

Depuis le début de la pandémie, 117 employés de la Ville de Winnipeg ont été déclarés positifs, dont 20 sont toujours considérés comme des cas actifs, précise Jason Shaw. Actuellement, 45 employés de la Ville sont en auto-isolement.

Il n'y a pas de service municipal interrompu jusqu’à maintenant en raison de ces cas de COVID-19 au sein des employés de la Ville, précise M. Shaw.

Par ailleurs, certains plans sont déjà en place pour éviter ces situations.

Cela ne veut pas dire que nous n'aurons pas d'interruptions de services. Personne n'a de boule de cristal, mais nous faisons de notre mieux pour fournir les services. Si nous avons des échecs, nous avons des plans B, conclut Jason Shaw.

Avec les informations de CBC News

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !