•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 morts et 320 cas de COVID-19 de plus au Manitoba

Un médecin tient la main d'une patiente allongée.

Il y a trop de morts, selon le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin.

Photo : getty images/istockphoto

Radio-Canada

Alors que les dernières ordonnances de la santé publique arriveront à échéance la semaine prochaine, le Manitoba a fait le point, vendredi, au sujet de la COVID-19, et annoncé 320 nouveaux cas et 9 morts supplémentaires.

Nous perdons trop de personnes au Manitoba, a dit, une nouvelle fois, le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, en conférence de presse.

Les nouveaux cas portent à 18 069 le total de cas dans la province depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 13,4 % à l’échelle provinciale, et à 14,6 %, pour Winnipeg.

La population du Manitoba est depuis le 12 novembre sous le coup d’ordonnances assez sévères qui restreignent les rassemblements, ferment au public les magasins qui ne vendent pas de biens essentiels et l'empêchent de recevoir des gens qui n’habitent pas à la maison.

Ces mesures sanitaires pourraient être prolongées, indique le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, dans une conférence de presse qui a porté en bonne partie sur les prévisions de la province.

Selon ce dernier, les responsables de la santé publique travaillent en ce moment sur ces restrictions afin de savoir ce qui pourrait changer. Le 11 décembre, les autorités sanitaires feront le point sur les restrictions mises en place en novembre.

Des gens font la file à l'extérieur d'un magasin de grande surface.

Au Manitoba, depuis le 12 novembre, pour réduire la propagation du virus, il n'est plus possible d'acheter en magasin des produits jugés non essentiels.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Même si les cas annoncés chaque jour n’atteignent pas les projections réalisées par les responsables de la santé dans le pire des scénarios, ces chiffres restent encore trop élevés, ont dit d’une même voix le Dr Roussin et l’infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa.

Il est encore trop tôt, selon le premier, pour savoir à quel point les Manitobains réussiront à aplatir une courbe de transmission qui est croissante depuis le début d’octobre, puisque jusqu’ici, les taux de positivité restent trop élevés.

À lire aussi :

La mise au point de la province sur ses modèles mathématiques de modélisation concernant la COVID-19.

Faits saillants :

  • 9172 cas actifs aujourd’hui

  • 8535 personnes guéries à ce jour

  • 361 personnes à l’hôpital, dont 55 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 362.

Les cas actifs sont surévalués en raison des retards dans les vérifications nécessaires pour éliminer ces cas de la liste provinciale, parce que la santé publique s'occupe en priorité du traçage de contacts.

La province estime que les cas actifs ne le sont plus en grande majorité 10 jours après l’apparition des symptômes.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 200

  • Prairie Mountain : 20

  • Santé Sud : 54

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 16

  • Nord : 30

Depuis le début du mois de février, 365 707 tests de dépistage ont été effectués, dont 2706 jeudi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours, et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Éclosions

Une éclosion s’est déclarée au centre correctionnel de Brandon, où le niveau d’alerte est passé à rouge.

Décès annoncés mercredi :

  • une quinquagénaire de la région Entre-les-Lacs et de l’Est,
  • un sexagénaire de la région de Winnipeg,
  • un septuagénaire de la région de Santé Sud,
  • une octogénaire de la région de Santé Sud,
  • une octogénaire de la région de Winnipeg, un cas lié à l’éclosion au foyer Lions Manor Senior Housing,
  • deux femmes nonagénaires de la région de Prairie Mountain, des cas liés à l’éclosion au foyer Fairview Personal Care Home,
  • un nonagénaire de la région de Winnipeg, un cas lié à l’éclosion au foyer Holy Family Personal Care Home,
  • un nonagénaire de la région de Winnipeg.

Des ressources à consulter

La situation dans les hôpitaux

Trois fois par semaine, Lanette Siragusa se présente devant la presse aux côtés du Dr Roussin.

Vendredi, elle a fait le point sur la situation dans les hôpitaux de la province.

Une unité COVID-19 de 14 lits vient d’être ouverte au Centre des sciences et de la santé de Winnipeg. Cet ajout, selon Lanette Siragusa, amène le nombre total d’espaces en soins intensifs à 134.

En soins intensifs

  • 116 personnes souffrant de différentes pathologies
  • 55 personnes ayant contracté la COVID-19
  • 43 patients placés sous assistance respiratoire

Nos travailleurs de la santé sont fatigués et stressés, a une nouvelle fois rappelé Lanette Siragusa.

Les autorités sanitaires continuent de rappeler à la population de pratiquer les gestes barrières, d'observer les mesures sanitaires et de rester à la maison.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !