•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SQ a fait exploser le colis suspect au centre-ville de Chicoutimi

Un robot des postes de commande de policiers.

Le robot est arrivé vers 20 h 45.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Les techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec (SQ) ont fait exploser le colis suspect trouvé au centre-ville de Chicoutimi à l'aide de leur robot vers 21 h, vendredi.

Le colis se trouvait entre deux immeubles situés près de l'extrémité de la rue Racine, près de l'intersection avec la rue Montcalm.

Tout juste avant l'explosion, un policier a crié Mise à feu à trois reprises avant d'amorcer un décompte. La détonation a ensuite été entendue. Au préalable, tous les membres des services d'urgences qui se trouvaient sur place, y compris les pompiers, ont reçu l'ordre de garder leur distance.

Les techniciens en explosifs sont arrivés de Montréal vers 19 h 30. Le colis suspect avait été découvert en début d'après-midi.

Le robot de la SQ s’est rendu entre l’immeuble d’Ubisoft et un autre bâtiment situé juste à côté. C’est là que le colis a été retrouvé par un citoyen, qui l'a photographié et a alerté les policiers autour de 12 h 50 vendredi.

Au cours de la première demi-heure de l'intervention en soirée, les techniciens en explosifs ont établi un plan d’action avec les enquêteurs du Service de police de Saguenay (SPS). Ils ont dessiné un croquis des lieux et déterminé les meilleures façons de procéder.

Vers 19 h 45, le robot a enfin été utilisé.

Les techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec ont vraiment utilisé les techniques comme si la menace était réelle. C’est vraiment l’enquête qui va déterminer si le colis était dangereux ou non, s’il y avait vraiment présence d’explosifs à l’intérieur du colis. La détonation que vous avez pu entendre au cours des dernières minutes, c’est vraiment des techniques utilisées par les techniciens en explosifs de la SQ qui ont permis de neutraliser le colis suspect qui était en cause dans ce dossier-là, a résumé le porte-parole du SPS, Luc Tardif, quelques minutes après l'intervention.

Évacuations

Plus tôt dans la journée, environ 500 personnes ont été évacuées par mesure de sécurité. Il s'agissait d'employés et d'habitants du secteur. Ils ont été placés à bord d'un autobus du Service de transports de Saguenay (STS).

L'aide de la SQ a été demandée puisque le SPS, un corps de police de niveau 2, ne détient pas ce type d'équipement.

Une voiture de police dans une rue fermée.

Les enquêteurs du service de police de Saguenay ont établi leur poste de commandement près de l’extrémité de la rue Racine.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Comme l’opération s’est bien déroulée, le périmètre a été rouvert à la circulation autour de 21 h 30. Toutefois, le secteur où le colis a été déposé demeurera protégé pendant plusieurs heures.

L’étape qui reste à faire pour les techniciens, c’est d’aller chercher cet objet-là, de s’assurer que le travail a été fait à 100 % pour neutraliser le colis. Ensuite, c’est le service en identité judiciaire du Service de police de Saguenay qui va prendre en charge la scène, au niveau des empreintes, au niveau des indices qui auraient pu être laissés sur les lieux, a expliqué Luc Tardif.

Avec Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !