•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 dans une garderie de Sudbury

L'entrée d'une garderie, avec des casiers, des sacs à dos et une girafe en peluche.

Les enfants et employés du groupe concerné étaient déjà en isolement à la suite d'un premier cas annoncé il y a quelques jours.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Radio-Canada

Vendredi après-midi, Santé publique Sudbury et districts a déclaré une éclosion à la garderie de l’école publique Algonquin, car une deuxième personne a reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

Cette personne a été en contact étroit avec le premier cas signalé dans cette garderie. Les deux fréquentent la salle réservée aux enfants d’âge préscolaire.

Selon le bureau de santé publique, tout le groupe était déjà en isolement à la suite du premier cas, confirmé il y a quelques jours.

Conformément aux directives provinciales, une éclosion dans un centre de garde d’enfants est déclarée lorsqu’au moins deux cas de COVID-19 confirmés en laboratoire sont enregistrés dans un délai de 14 jours et qu’il existe un lien entre eux, explique Santé publique Sudbury et districts dans son communiqué.

Le nouveau cas est le 233e depuis le début de la pandémie dans la région du Grand Sudbury et de l’île Manitoulin.

Ailleurs dans le Nord

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay (BSDTB), qui passera en zone orange lundi, a rapporté 15 nouveaux cas, dont 12 qui sont reliés à l’éclosion au foyer de soins de longue durée Southbridge Roseview.

Il y a également eu 11 guérisons et 1 décès, ce qui porte le nombre de cas actifs à 111 dans le district.

Il s'agit du 5e décès dans le district de Thunder Bay causé par la COVID-19, le 4e depuis le début de la 2e vague.

Le BSDTB a déclaré une autre éclosion vendredi, cette fois dans le foyer de soins de longue durée John Owen Evans Residence, à Greenstone. Un employé a reçu un résultat de test positif.

Plus à l’ouest, le Bureau de santé du Nord-Ouest a ajouté 2 nouveaux cas dans le secteur de Kenora.

Dans le Nord-Est, le Bureau de santé Porcupine a rapporté 3 cas à Timmins, pour un total de 5 dans les trois derniers jours. Jeudi, il avait également annoncé 5 cas dans la Première Nation d’Attawapiskat.

Deux cas ont aussi été ajouté dans le district de Parry Sound par le bureau de santé de ce secteur.

Santé publique Algoma et les Services de santé du Timiskaming n’ont pas annoncé de nouveaux cas vendredi.

Selon les données les plus récentes, il y a 145 cas actifs dans le Nord de l'Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !