•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un élève torontois avec un seul symptôme de la COVID-19 devra rester à la maison

Des enfants marchent à la file dans l'enceinte d'une école de Toronto.

Il y a actuellement 26 écoles touchées par une éclosion de COVID-19 à Toronto.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

La Santé publique de Toronto a modifié vendredi les critères de son outil d’autoévaluation pour les symptômes de la COVID-19. Désormais, si un élève développe ne serait-ce qu’un seul symptôme lié à la maladie, il devra rester à la maison, tout comme les autres enfants qui vivent dans le même foyer.

L’enfant qui présente ce ou ces symptômes devra passer un test de dépistage de la COVID-19. Sans test, il ou elle devra rester à la maison pendant 10 jours ou consulter un professionnel de la santé, a indiqué la Santé publique, dans un communiqué.

Une infographie.

Illustration des symptômes liés à la COVID-19 tels que présentés dans l'outil d'autoévaluation de la Ville de Toronto pour les familles d'élèves.

Photo : Ville de Toronto

Cette protection supplémentaire vise à mieux prévenir la propagation potentielle du virus, a précisé l’autorité sanitaire.

Nous savons à quel point l'apprentissage scolaire en personne est important pour les enfants et leur développement, et il y a des avantages importants à garder les écoles ouvertes. C'est pourquoi l'un des principaux objectifs (...) est de nous assurer, dans la mesure du possible, que nos écoles restent ouvertes à l'apprentissage en personne autant qu'il est possible de le faire en toute sécurité.

Dre Vinita Dubey, médecin hygiéniste associée à la Santé publique de Toronto

Si l'enfant symptomatique a été en contact proche avec un cas confirmé de COVID-19, l'ensemble de la maisonnée doit rester à la maison pour 14 jours.

D'autres cas de figure ont été précisés sur le site Internet de la Santé publique de Toronto :

  • Si l'élève présente des symptômes et a un diagnostic alternatif, les frères et sœurs n'ont pas besoin de s'auto-isoler.
  • Si l'élève présente des symptômes et des tests négatifs pour la COVID-19, les frères et sœurs peuvent retourner à l'école immédiatement. L'élève peut retourner à l'école si les symptômes s'améliorent pendant 24 heures.
  • Si l'élève présente des symptômes, ne se soumet pas à un test et est en contact étroit avec un cas positif, l'élève doit s'isoler pendant 10 jours à compter du début des symptômes. Ses frères et sœurs doivent s'auto-isoler pendant 14 jours, car c'est le temps qu'il faut pour que les symptômes apparaissent.
  • Si l'élève présente des symptômes et des tests positifs, l'élève doit s'auto-isoler pendant 10 jours et les frères et sœurs doivent s'isoler pendant 14 jours.

Actuellement, 26 écoles torontoises ont au moins un cas de COVID-19, élèves et personnel confondu, selon la Santé publique de Toronto.

Jeudi, l'École Thorncliffe Park a fermé temporairement ses portes après qu'au moins 26 cas y ont été déclarés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !