•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au cœur de l'éclosion du centre de soins Southbridge Roseview

Une éclosion de COVID-19 a été déclarée au centre de soins de longue durée Southbridge Roseview à Thunder Bay le 17 novembre dernier.

L'affiche extérieure du centre de soins de longue durée est devant l'établissement sur un terrain gazonneux couvert de neige.

57 cas de COVID-19 étaient toujours actifs le 3 décembre 2020 au centre de soins de longue durée Southbridge Roseview.

Photo : Radio-Canada / Matthew Vis

Radio-Canada

En date du jeudi 3 décembre, on recensait 57 cas actifs de COVID-19 dans le centre de soins de longue durée Southbridge Roseview à Thunder Bay.

Trois résidents ont perdu la vie depuis la mi-novembre alors que six sont considérés comme guéris. 33 des personnes contaminées sont des résidents de l'établissement et 24 des employés.

Les familles inquiètes

Durant une rencontre virtuelle organisée par l'administration du centre, les familles des résidents ont exprimé leurs inquiétudes et leur frustration.

Ils réclament plus de transparence en ce qui concerne les informations indiquant où vivaient les résidents avant d'être déclarés positifs et aussi s'ils étaient en cohortes.

Les interrogations portaient aussi sur la fréquence des bains et sur la surveillance des résidents durant leurs repas.

Toutefois, la direction de Southbridge Roseview n'a pas directement expliqué comment la COVID-19 avait fait son chemin parmi la population du centre malgré les demandes.

Elle a assuré aux familles des résidents que les services de soins continueraient tout comme les activités récréatives.

De plus, 15 nouveaux employés devraient commencer à travailler au centre dès ce vendredi. Des vérifications accrues des mesures de contrôle des infections, de nettoyage et des équipements sont aussi mises en place selon la direction.

Chronologie de l'éclosion

17 novembre : 1 infection confirmée dans le secteur Heritage Home du centre


20 novembre : Dans une lettre aux familles des résidents, la direction affirme que personne n'est symptomatique dans le centre et tous les échantillons retournés sont négatifs pour les patients et les employés


21 novembre : Le lendemain, 3 résidents sont déclarés positifs à COVID-19.

Dans un communiqué, la direction admet ne pas savoir comment la COVID-19 a pénétré dans l'établissement. Une enquête est lancée afin de déterminer si le patient zéro est un employé ou un membre des services essentiels.


25 novembre : Rencontre virtuelle avec les familles des résidents qui évoquent des témoignages de résidents avec des troubles de mémoires déambulant sans surveillance dans les corridors. Des inquiétudes sont aussi exprimées quant à la contamination.


26 novembre : Dans un communiqué aux familles des résidents, la direction indique que les employés et les résidents sont testés tous les cinq jours. Il souligne que les tests rapides ne sont toujours pas disponibles.


3 décembre : À ce jour, trois résidents ont perdu la vie, six cas sont considérés comme résolus et 57 cas demeurent actifs (34 résidents et 24 employés).

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !