•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les proches aidants ne seront plus autorisés au CHSLD Villa-Bonheur

Le CHSLD Villa-Bonheur à Granby.

Au total, 35 employés et 73 résidents y ont contracté le coronavirus.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le CHSLD Villa-Bonheur de Granby, qui recense désormais 73 résidents et 35 employés infectés par la COVID-19, prend les grands moyens pour freiner la propagation du virus. À partir de samedi, les proches aidants ne seront plus autorisés dans l’établissement pendant une semaine.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a reçu l'aval du ministère de la Santé et des Services sociaux, vendredi, fait savoir Sylvie Moreau, directrice des programmes de soutien à l'autonomie des personnes âgées, CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

De plus, 8 résidents ayant reçu un diagnostic positif seront déplacés au centre de confinement de Sherbrooke dès samedi afin d’aménager un étage spécialement dédié aux résidents qui n’ont pas contracté le virus, ajoute Mme Moreau.

Actuellement, les 4 unités de ce CHSLD sont aux prises avec une éclosion de COVID-19. Le CHSLD compte une centaine de lits. Les résidents non malades sont désormais minoritaires dans l’établissement.

Ces gens-là, on ne veut pas qu’ils contractent le virus. Si on ne prend pas des mesures comme une zone sanctuaire, les probabilités qu’ils contractent le virus sont élevées, reconnaît Sylvie Moreau.

Dans le contexte actuel, c’est l’alternative la plus sécuritaire.

Sylvie Moreau, directrice des programmes de soutien à l'autonomie des personnes âgées, CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Le CHSLD ne compte pas faire appel à la Croix-Rouge pour le moment, même si c'est une option qui n'est pas écartée, selon Mme Moreau.

108 nouveaux cas de COVID-19

Avec 6 nouveaux cas qui se sont ajoutés vendredi, le CHSLD Villa-Bonheur de Granby comptabilise désormais 108 cas de COVID-19 entre ses murs.

L’établissement trône d’ailleurs en tête de la liste des établissements en situation critique mise en ligne quotidiennement par Québec.

La santé publique précise dans un communiqué qu’une série de mesures ont été mises en place depuis le début de l’éclosion.

Il s’agit notamment du retrait immédiat des membres du personnel testés positifs, de dépistages massifs, de l’ajout d’une conseillère en prévention et contrôle des infections (PCI) désignée en soutien aux équipes ainsi que d'un gestionnaire en soutien au CHSLD.

Les éclosions prennent de l’ampleur dans les CHSLD et les RPA

Les cas de COVID-19 s’ajoutent quotidiennement dans les CHSLD et les résidences pour aînés (RPA) du territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

La Résidence Sérénité, à Saint-Ludger, enregistre une importante hausse de 13 nouveaux cas, 11 résidents et 2 employés. L’établissement compte désormais 16 résidents et 4 employés infectés.

Le centre de confinement de Sherbrooke connaît lui aussi un bond de 3 nouveaux cas, faisant grimper le bilan total à 29 employés infectés.

Du côté du CHSLD Argyll, de Sherbrooke, on recense 3 nouveaux cas. Désormais, 14 résidents et 10 employés y ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19.

Deux établissements du CIUSSS de l’Estrie-CHUS sont également en veille d’éclosion. Il s’agit de l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins et du Centre de santé et de services sociaux du Granit.

114 nouveaux cas de COVID-19 en Estrie

Le dernier bilan de la santé publique fait état de 114 nouvelles personnes infectées à la COVID-19 en Estrie et deux nouveaux décès.

C’est le territoire de la Haute-Yamaska qui cumule le plus grand nombre de nouveaux cas, soit 36, suivi de Sherbrooke avec 34 cas.

Il y a 183 personnes de plus qui sont rétablies, pour un total de 4183 depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !